More

    Mgr Benjamin Ndiaye aux politiciens: « Cessons ce jeu de dupes »

    benjamin ndiayeS’il y a quelqu’un qui n’est pas content de la classe politique sénégalaise, c’est bien Monseigneur Benjamin Ndiaye. Il n’y est pas allé du dos de la cuillère, hier, pour dire tout le mal qu’il pensait d’elle. C’était au cours de la conférence de presse annuelle organisée après chaque pèlerinage de Popenguine. Lors de cette rencontre organisée par la province ecclésiastique de Dakar, Mgr Ndiaye s’est exprimé sur l’actualité occupée par le débat sur dialogue national. Il a aussi déploré l’existence d’une multitude de partis politiques au Sénégal.

    « Si le dialogue est pour baisser les tensions verbales, physiques, nous disons que c’est tant mieux. Mais le faire pour autre chose, c’est impossible. S’il tourne pour l’intérêt de la cité, cela vaut la peine, mais si c’est pour des besoins partisans et individuels, ce n’est pas du dialogue, c’est du muusante (ruse) », a dit Mgr Ndiaye dans EnQuête. L’Archevêque de Dakar de poursuivre d’un ton ferme : « Il faudra qu’on interpelle les hommes politiques pour savoir ce qu’ils attendent et ce qu’ils veulent. Cessons ce jeu de dupes. Dans toute démocratie, il y en a qui exercent le pouvoir parce qu’ils l’ont gagné et d’autres qui s’opposent ».

    A lire également  Affaire Karim Wade : le tribunal arbitral de l’Onu ordonne au Sénégal de laisser Bibo Bourgi se soigner en France

    Loin d’en avoir fini avec les politiques, Mgr Benjamin Ndiaye s’est attaqué à la création tous azimuts de partis. Il se demande, selon le journal, comment un petit pays comme le Sénégal peut se glorifier d’avoir plus de 250 formations politiques. « Où est-ce qu’on va avec cela ? Chacun veut créer sa chapelle, veut aller autour du dialogue, faire du chantage pour avoir une place. Est-ce que c’est cela le vrai dialogue ? La politique, c’est le service de la cité. Est-ce que nos politiciens sont vraiment investis du souci de l’intérêt de la cité ? Voilà le vrai enjeu. Ils sont investis pour se soucier de l’intérêt de la cité. On doit penser à diminuer les partis politiques », tranche-t-il.

    WWW.DAKAR7.COM

    Articles récents

    L’ÉTAT DU SÉNÉGAL ASSIGNÉ EN JUSTICE

    Le Sénégal encourt la condamnation aux Etats Unis. Selon l’Obs qui cite Inner City Press, un média spécialisé dans la couverture des...

    OFNAC : 20 RAPPORTS REMIS AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

    Invitée de l’émission Objection (Sud Fm), la présidente de l’Office national de lutte contre la corruption Seynabou Ndiaye Diakhaté a révélé que...

    URGENT : Décès de Idrissa Diallo maire de la commune de Dalifort.

    C'est une triste nouvelle qui vient de s'abattre sur la coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Ababacar Sall. En effet l'un de ses...

    LA NOMINATION DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    Monsieur Abdoulaye DIASSE, titulaire d’un DESS en Finance et d’un Master en Banque, est nommé Secrétaire général du Fonds de Garantie des...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020 
    A lire également  Macky Sall demande à son gouvernement d'appuyer Tanor pour...
    Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles