More

    Michel Kafando sur les négociations entreprises par Macky Sall et Yayi Boni : “Je n’ai pas été informé de la nature de ce projet et je suis au même niveau d’information que tout le monde.”

    Le président de la transition au Burkina Faso qui a été sorti par les putschistes se dit écarté des négociation. Michel Kafando s’est confié à la Rfi. “Je tiens à le dire pour que tout le monde le comprenne, je n’ai pas été associé à ce projet d’accord des représentants de la CEDEAO. Mais ils doivent savoir que rien ne pourra se faire sans qu’ils ne prennent en compte la volonté des burkinabè. Alors, il faut que cela soit clair, je n’ai pas été associé à ce projet d’accord. J’ai pris connaissance de ce projet en même temps que tout le monde. En tout cas je suis très réservé par rapport à ce programme.

    C’est ce matin que je reçu une copie de ce projet. Le samedi, c’est à dire à la veille de leur présentation du projet, j’ai reçu les représentants de la CEDEAO à savoir Macky Sall et Yayi Boni et évidemment on en a profité pour discuter de la situation dans le pays, mais depuis qu’ils ont quitté chez moi, je n’ai plus aucune nouvelle d’eux

    . Je n’ai pas été informé de la nature de ce projet et je suis au même niveau d’information que tout le monde. Ils ne m’ont rien envoyé jusqu’à ce matin où j’ai reçu une copie. Alors je suis réservé par rapport à ce projet. Et tous les problèmes abordés dans ce projet ne peuvent pas avoir une solution rapide comme ils le veulent. Pour terminer je dis juste que quand il y a une situation comme celle que nous vivons en ce moment, il faut ouvrir les négociations. En plus de ma personne, les responsables de la société civile se sont aussi plaint de ne pas être associés à ces négociations. Et je crois que les négociations devraient se faire entre toutes les parties, mais je n’ai reçu aucune proposition.  »

    A lire également  Audition d’Oumar Sarr : Des députés et militants Pds répondent à l'appel d'Aida Mbodj
    A lire également  Le Mali confirme la capture de jihadistes par la force française Barkhane

    Parlant du sommet de demain, Michel Kafando de dire : “je n’ai pas été informé de ce sommet, alors je ne pourrais rien n’en attendre. J’en suis au même niveau d’information que tout le monde!”

    Pour ce qui est de sa situation, il confiera : “je suis en bonne santé, mais toujours en résidence surveillée chez moi. Je suis à la résidence que j’occupais avant le putsch sous surveillance des éléments de la garde présidentielle. Je reçois mes visites, mais je suis toujours sous surveillance… “

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles