More

    Mohamed B. Dionne, Premier Ministre : »C’est le Qatar qui a demandé la grâce pour Karim Wade »

     

     

     

    pm1Alors qu’on n’a pas fini d’épiloguer sur les conditions de libération de Karim Wade, qu’une voix plus qu’officielle vient de confirmer les uns et les autres qui parlaient « d’un deal international ». Une chose plus que gravissime. Puisque c’est le Premier ministre du Sénégal, lui-même, Mohamed Boun Abdoulaye Dionne qui d’une haute et intelligible voix a déclaré à nos confrères de l’Observateur que « le Qatar a joué un rôle dans la libération de Karim Wade ».

    Mieux ajoute-t-il sans gêne, « l’Emir n’aura joué dans cette libération qu’un rôle unique : celui de demandeur de grâce présidentielle pour le fils de Me Wade ».

    Même s’il dément la présence du procureur général du Qatar, Ali Bin Fetais Al Marrti, à Dakar, il précise tout de même que « le Qatar a demandé la libération de celui qui était considéré jadis comme le ministre du Ciel, de la Terre et de l’air ».

    A lire également  Rapport OICS: L'abus d'héroïne en hausse en Afrique de l'Est, les femmes, les plus touchées

    Rappelant que les photos exhibées sont plutôt celle d’une audience accordée au Docteur Ali Bin Fetais Al Marri, expert international de lutte contre la corruption, le Premier Ministre note qu’elles ont été prises dans le cadre d’une conférence interministérielle sur  l’Etat de droit et la corruption en Afrique le 1er juin 2015.

    A lire également  URGENT : Décès de Idrissa Diallo maire de la commune de Dalifort.

    C’était, fait-il remarquer dans le cadre « de la décision majeure de retenir Dakar comme siège du futur Centre sur l’Etat de droit en Afrique, une infrastructure devant bénéficier pour sa réalisation technique et financière de l’appui conjoint du Pnud et du Qatar matérialisé par un appui  financier ne dépassant pas 100 000 dollars de concours par an sur une durée de cinq ans.

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles