More

    Mohamed Touré:  » Je suis candidat indépendant pour les élections législatives de juillet 2017 « 

    L’entrepreneur social et activiste humanitaire président de l’organisation Anges d’Afrique Mohamed Touré a annoncé depuis Atlanta aux États-Unis sa candidature au poste de député pour la Diaspora Sénégalaise aux élections législatives de juillet 2017.

    Très engagé socialement dans la Diaspora, mais aussi au Sénégal dans l’éducation et le sport, Mohamed Touré que beaucoup présentent comme le candidat naturel de la Diaspora, sera demain soir sur Radio Tam Tam Allo Dakar. Il sera candidat indépendant pour le département Amérique du Nord, Amérique du Sud, Océanie. Il a déjà entamé une tournée qui le mènera à la rencontre des Sénégalais les prochain mois à venir dans plusieurs villes à travers les États-Unis pour rencontrer les différentes communautés de la Diaspora y vivant. Il a choisi d’entamer sa campagne à Atlanta compte tenu de l’importance électorale et du poids économique de la communauté Sénégalaise aussi bien aux États-Unis qu’au Sénégal dans cette grande ville du Sud-est Américain.

    Mohamed Touré:  » Je serai un candidat de terrain, je ne me contenterai pas tout juste d’écrire des textes ou de faire des vidéos à partager sur le web, ce serait trop facile pour ne pas dire irrespectueux et malhonnête envers les Senegalais. J’irai à la rencontre des Sénégalais de la Diaspora pour les écouter, recueillir leurs craintes et opinions, mais surtout pour me faire connaître d’eux non pas à travers le web mais en personne. C’est à ce prix seulement que je mériterais leur confiance et pourrais prétendre à l’honneur de les représenter à l’Assemblée Nationale Sénégalaise.
    Nous avons en face de nous un système bien huilé qui depuis plus de 50 ans continu de faillir à des missions essentielles envers les Sénégalais de l’intérieur comme de l’extérieur du pays.
    Il nous faut changer certaines choses et cela doit commencer par avoir des gens dignes de parler au nom du peuple et non au nom d’intérêts partisans. Je veux que ma candidature soit celle de l’unité de la Diaspora Sénégalaise au delà des lignes partisanes, car nous avons une mission à remplir pour le développement d’un pays comme le Sénégal. La Diaspora doit être un vrai levier de développement et non pas une vache à lait valorisée par nos gouvernants juste pour ses envois monétaires qui servent de régulateur social.
    Vu le contexte géopolitique actuel avec l’accession au pouvoir d’un homme comme Donald Trump à la présidence des États-Unis, la montée de la xénophobie en Australie et les problèmes récurants liés à la sécurité de nos compatriotes en Amérique Latine. Il nous faut impérativement un candidat d’expérience aguerri, conscient des enjeux et non des candidats parachutés ou pilotés qui ne sont connus que des partis ou groupes qu’ils représentent. L’heure de mettre les hommes qu’il faut aux places qu’il faut est dorénavant devenue une question de survie. Il y va de notre existence et celle des générations à venir.

    A lire également  Madické Niang répond à Wade: "Ce regrettable incident derrière nous"

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles