Moïse Sarr : « la Situation (en Ukraine)Est dure, mais la communauté sénégalaise est épargnée des bombardements’’,

 Le Sénégal est encore dans l’impossibilité de rapatrier ses compatriotes bloqués en Ukraine à cause du conflit armé opposant ce pays à la Russie, a appris l’APS de source officielle, vendredi.   ‘’Depuis le début des bombardements, le gouvernement ukrainien a pris des mesures conservatoires, parmi lesquelles figure en bonne place, la fermeture des frontières aériennes à tout vol civil ou commercial’’, a expliqué le secrétaire d’Etat chargé des Sénégalais de l’extérieur, Moïse Sarr. Il s’entretenait avec des journalistes en marge de la cérémonie d’inauguration du Bureau d’accueil, d’orientation et de suivi (BAOS) de Fatick, un outil de gouvernance de la migration. La décision prise par les autorités ukrainiennes de fermer leur espace aérien ‘’fait qu’il n’y a aucun vol civil à ce stade précis qui peut décoller ou atterrir en Ukraine’’, a-t-il précisé, après avoir été interpellé par la presse sur la possibilité d’un rapatriement des Sénégalais résidant en Ukraine. Il a indiqué que ‘’des recommandations sécuritaires sont transmises à nos compatriotes à partir de leurs contacts téléphoniques par la cellule de crise élargie mise en place au niveau de l’ambassade du Sénégal basée en Pologne et qui couvre l’Ukraine’’. ‘’A travers ces recommandations, a-t-il poursuivi, nous demandons à nos centaines de compatriotes résidant en Ukraine de respecter et de suivre les mesures prises par le gouvernement ukrainien’’. Il s’agit d‘’’éviter tout déplacement non essentiel, de s’approvisionner en nourriture autant que possible en abondance pour avoir des réserves d’aliments’’, a-t-il précisé. Il a assuré que ‘’la cellule de crise basée à l’ambassade du Sénégal en Pologne a pris des dispositions pour apporter secours et assistance aux Sénégalais qui réussiront à quitter l’Ukraine’’. Il a rappelé à cet effet l’existence d’’’un fonds dédié aux secours et à l’assistance logé dans toutes nos ambassades et nos consulats’’.  ‘’Ce fonds, a-t-il expliqué, permet aux ambassades d’intervenir rapidement en cas de crise dans leurs pays respectifs.’’ Le secrétaire d’Etat chargé des Sénégalais de l’Extérieur, s’est félicité de ‘’la situation actuelle qui, selon lui, épargne encore nos compatriotes des bombardements en cours’’. ‘’ Dieu merci, jusqu’ici la situation est dure, mais la communauté sénégalaise est épargnée des bombardements’’, s’est-il réjoui. Il souhaite qu’’’il en soit ainsi jusqu’à la fin de cette crise dont nous souhaitons une issue rapide’’. La communauté sénégalaise vivant en Ukraine est composée d’étudiants, de travailleurs établis parfois avec des conjoints ukrainiens, a-t-il précisé. Au Sénégal, dit-il, une autre cellule de crise a été mise en place par le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Aissata Tall Sall. ‘’Nous allons voir comment les accompagner, les soutenir, les secourir, conformément aux instructions données par le Chef de l’Etat, Macky Sall’’, a-t-il encore assuré.

Source : APS

Comments are closed.