More

    Mort de Maty Mbodj : ce qui s’est passé cette nuit-là

    Selon le journal Libération, pusieurs indices graves et concordants accablent Mohamed Kama et Thierry Ngom, placés sous mandat de dépôt, dans le cadre de l’affaire Maty Mbodj. D’autant que, révèle l’enquête, la victime a souffert plusieurs heures avant de décéder. En charge de ce dossier, les enquêteurs de la Sûreté urbaine ont maintenant réussi à se faire une religion sur les circonstances du décès de la dame. A les en croire, c’est Mohamed Kama, amant de la défunte, qui a casqué pour louer cet appartement. Pis, lui et son ami Thierry sont accros à la drogue.

    Mais, la première chose qui a intrigué les enquêteurs à leur arrivée sur les lieux du drame, c’est que la scène de crime a été nettoyée. N’empêche que les traces de poudre blanche prélevées sur les lieux ont démontré, après analyse, qu’il s’agissait de cocaïne. Un fait corroboré par l’autopsie qui conclut à une mort par overdose. Pour les enquêteurs, le jour des faits Maty Mbodj a commencé à suffoquer avant de s’écrouler. Mais, Mohamed Kama et Thierry Ngom ont tenté, au lieu d’appeler les secours, de la ranimer. Et durant des heures, le mannequin a souffert atrocement avant de rendre l’âme. Là aussi, ils ont préféré alerter les amis de Maty Mbodj avant la Police.

    A lire également  CREI : L’enquête sur Baldé prolongée de six mois
    A lire également  CREI : L’enquête sur Baldé prolongée de six mois

    www.dakar7.com

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles