Mur anti-immigration: La Californie porte plainte contre l’administration Trump

Selon le procureur général de Californie, le projet de mur anti-immigration souhaité par Donald Trump viole la Constitution américaine, les lois environnementales californienne et fédérale, ainsi que les statuts fédéraux.

Californie contre Washington. Le procureur général du grand État de l’ouest américain a porté plainte, mercredi 20 septembre, contre le gouvernement américain pour son projet de mur anti-immigration, promesse de campagne de Donald Trump.

Dans sa plainte, qui concerne les comtés frontaliers de San Diego et Imperial, Xavier Becerra estime que l’administration Trump viole la Constitution américaine, les lois environnementales californienne et fédérale, ainsi que les statuts fédéraux qui n’autorisent pas les projets en cours, selon le communiqué diffusé par le parquet.

France24

Comments are closed.