More

    Naufrages mortels de migrants : Un Sénégalais arrêté au Maroc

    La police espagnole a annoncé vendredi le démantèlement d’un réseau qui faisait passer clandestinement des centaines de migrants du continent africain vers les îles espagnoles des Canaries et l’arrestation de son responsable sénégalais au Maroc après des traversées mortelles.

    Elle a attribué à cette organisation la responsabilité d’au moins quatre naufrages d’embarcations « avec près de 150 personnes disparues » dont des enfants.

    « Les prix payés par les migrants allaient de 500 à 3.000 euros » pour la traversée entre Laâyoune – principale ville du Sahara occidental administrée par le Maroc depuis 1975 – et les îles espagnoles des Canaries situées dans l’Atlantique au large du Maroc, a précisé la police dans un communiqué.

    Un Sénégalais était « à la tête de l’organisation au Maroc », selon la même source.

    Il est accusé d’avoir « profité de ses nombreux contacts au niveau administratif et policiers à Laâyoune » pour « contrôler de manière quasiment exclusive » ce trafic des migrants, selon le communiqué qui ne précise pas à quelle date il a été arrêté.

    A lire également  Maroc: 21 contestataires restent en prison

    Selon le témoignage de rescapés, ce Sénégalais avait notamment organisé une traversée mortelle en mars 2015, quand une embarcation transportant 13 migrants avait dérivé pendant cinq jours, sans aliments ni eau, son moteur étant en panne: « Au moins huit personnes étaient mortes et leurs cadavres avaient été jetés par dessus bord », selon le communiqué.

    Les deux plus hauts responsables de l’organisation ont été arrêtés « en territoire marocain par la gendarmerie du Royaume du Maroc » en vertu d’un mandat d’arrêt international émis par un juge d’instruction espagnol.

    L’opération, menée conjointement par la police espagnole et la gendarmerie marocaine, avait auparavant abouti aux arrestations de 30 personnes, déjà condamnées et écrouées, pour avoir notamment été chargées de mener les embarcations.

    Dans cette enquête menée depuis 2014, la police nationale s’est servie des entretiens qu’elle a fait passer à « plus de 1.500 migrants » entrés clandestinement en Espagne grâce à l’organisation.

    Africatime

    Articles récents

    L’ÉTAT DU SÉNÉGAL ASSIGNÉ EN JUSTICE

    Le Sénégal encourt la condamnation aux Etats Unis. Selon l’Obs qui cite Inner City Press, un média spécialisé dans la couverture des...

    OFNAC : 20 RAPPORTS REMIS AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

    Invitée de l’émission Objection (Sud Fm), la présidente de l’Office national de lutte contre la corruption Seynabou Ndiaye Diakhaté a révélé que...

    URGENT : Décès de Idrissa Diallo maire de la commune de Dalifort.

    C'est une triste nouvelle qui vient de s'abattre sur la coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Ababacar Sall. En effet l'un de ses...

    LA NOMINATION DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    Monsieur Abdoulaye DIASSE, titulaire d’un DESS en Finance et d’un Master en Banque, est nommé Secrétaire général du Fonds de Garantie des...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020 
    A lire également  Mbour : Le gang qui dévalisait Gandigale arrêté par la gendarmerie 
    Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles