More

    Nettoiement : L’appel à projets «Quartier zéro déchet» lancé par le ministre Abdoulaye D. Sarr

    WWW.DAKAR7.COM Le ministre de la Gouvernance locale, du Développement et de l’Aménagement du Territoire a procédé, ce jeudi, la rencontre de présentation de l’appel à projets «Quartier zéro déchet». «Aujourd’hui, la gestion des déchets est au cœur des enjeux de bien-être social et de développement durable. C’est pourquoi, le Chef de l’Etat, Son Excellence, Monsieur Macky SALL, a érigé la propreté au rang de priorité nationale et ne cesse d’insister sur la mission et la responsabilité communes que nous avons de rendre propres nos villes et nos campagnes. Pour traduire la volonté du Chef de l’Etat, mon département, en plus de mener des opérations de lutte contre l’insalubrité, s’emploie tous les jours à mobiliser les moyens nécessaires pour accompagner les collectivités locales qui ont en charge la gestion des déchets solides», a d’emblée soutenu Abdoulaye Diouf Sarr.

    Avant d’indiquer : «Un travail important est fait depuis quatre mois et les résultats n’ont pas tardé à se manifester. La région de Dakar est devenue une capitale propre. Ainsi, je félicite Monsieur Ibrahima DIAGNE, Coordonnateur de l’UCG. J’associe à ces félicitations ses collaborateurs, particulièrement les agents du nettoiement qui, je l’ai dit il y a quelques jours, représentent notre capital le plus précieux. Je n’oublie pas tous les autres acteurs qui ont refusé d’être de simples spectateurs et ont décidé de s’impliquer totalement». Légitimant leur démarche, le ministre de dire : «Les concertations que j’ai engagées depuis plusieurs mois sur la gestion des déchets dans la région de Dakar ont permis de mobiliser les énergies et de mutualiser les efforts autour de la propreté de la région de Dakar. Dans ce cadre, nous avons tenu un Comité régional de Développement spécial, des ateliers de partage avec les entreprises, des experts de l’éducation environnementale et le personnel du nettoiement, ainsi que des rencontres permanentes avec les élus locaux, les syndicats de travailleurs du nettoiement, les concessionnaires, les autorités administratives, les départements ministériels, les organisations du secteur privé et de la société civile, etc. En outre, suivant les orientations de Son Excellence, Monsieur le Président de la République, pour un ‘Sénégal zéro déchet’, un cadre stratégique et un dispositif opérationnel pour la prise en charge de la propreté ont pu être élaborés».

    A lire également  Après Matam, le Cosec a procédé, ce samedi, à la pose de la première pierre des Chambres de Commerce de Fatick et Kaffrine

    Déclinant toujours la politique du Gouvernement en matière de salubrité, le ministre affiche un optimisme béat : «Incontestablement, la bataille contre l’insalubrité de notre capitale est en voie d’être gagnée. Si nous maintenons le cap, Dakar va retrouver durablement, sous peu, son lustre d’antan. Le concept «Sénégal zéro déchet», que nous vous présentons aujourd’hui, fait partie des solutions pour une gestion durable de la propreté». «Avec ce levier, poursuit-il, nous engageons les acteurs dans le processus de réduction de la production de déchets, à travers quatre éléments : réemployer localement ; collecter efficacement ; recycler tout ce qui est recyclable ; et valoriser au mieux».

    Soulignant que «la stratégie qui le sous-tend s’inscrit dans les deux matrices d’orientation économique et politique majeures de l’Etat du Sénégal,  à savoir le Plan Sénégal émergent (PSE) et l’Acte III de la décentralisation», Abdoulaye Diouf Sarr détaille le projet : «Le concept «Zéro déchet» peut être décliné en plusieurs échelons : la commune, le quartier, le ménage, l’école, l’entreprise, le marché et l’individu. Pour son opérationnalisation, un appel à projets sera lancé pour sélectionner les exécutifs et acteurs locaux, engagés dans sa mise en œuvre. Au terme du processus de négociation, un contrat d’objectifs sera signé entre l’UCG et l’institution bénéficiaire, autour d’un projet intégré. Ce contrat sera conclu sur la base de la gestion axée sur les résultats et fera l’objet d’une évaluation annuelle, à l’effet d’honorer les meilleurs acteurs».

    A lire également  France/Sénégal - Macron offre 47 milliards d'aide, ses entreprises raflent 300 milliards en contrats

    www.dakar7.com

    Articles récents

    L’ÉTAT DU SÉNÉGAL ASSIGNÉ EN JUSTICE

    Le Sénégal encourt la condamnation aux Etats Unis. Selon l’Obs qui cite Inner City Press, un média spécialisé dans la couverture des...

    OFNAC : 20 RAPPORTS REMIS AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

    Invitée de l’émission Objection (Sud Fm), la présidente de l’Office national de lutte contre la corruption Seynabou Ndiaye Diakhaté a révélé que...

    URGENT : Décès de Idrissa Diallo maire de la commune de Dalifort.

    C'est une triste nouvelle qui vient de s'abattre sur la coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Ababacar Sall. En effet l'un de ses...

    LA NOMINATION DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    Monsieur Abdoulaye DIASSE, titulaire d’un DESS en Finance et d’un Master en Banque, est nommé Secrétaire général du Fonds de Garantie des...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020  Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles