More

    Notation risque-pays Coface : la Côte d’Ivoire monte en gamme

    Locomotive de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), la Côte d’Ivoire est le seul pays du continent africain à voir son profil de risque amélioré à travers la notation de la Coface. Certes à « C » le risque est considéré comme élevé mais ce qui change, c’est qu’il est placé sous surveillance positive. Il faut dire que le pays profite, selon la Coface, du retour des investisseurs avec la stabilisation politique du pays.

    Les raisons de l’embellie

    « La croissance, soutenue dans la plupart des secteurs, a augmenté en 2015. L’agriculture a continué à tirer partie de la mise en œuvre du Programme national d’investissement agricole. Les productions des cultures vivrières et de rente ont poursuivi leur progression. S’agissant de sa première culture d’exportation, le cacao (le tiers des ventes à l’étranger), le pays a profité à la fois d’un niveau record de production et de la bonne tenue des cours internationaux », indique la Coface. L’assureur-crédit français ajoute que « pour 2016, la poursuite des grands travaux publics (barrage de Soubré, modernisation des aéroports, extension du port d’Abidjan, …), dans le cadre du deuxième Plan national de développement, le renforcement de la stabilité politique, l’amélioration du climat des affaires et la mise en œuvre d’une stratégie de développement des PME/PMI devraient soutenir l’activité, qui pourrait toutefois pâtir légèrement d’un fléchissement de la production agricole ». Du côté de la dette, il y a lieu de retenir que « son poids s’est fortement réduit depuis l’allègement dont a bénéficié le pays en 2012 dans le cadre des initiatives PPTE/IADM. Du coup, le risque de surendettement est jugé modéré à l’heure actuelle ». Autres points qui expliquent ce mieux en termes de notation : le climat politique et sécuritaire notablement amélioré ces dernières années s’est raffermi avec la manière dont s’est déroulée l’élection présidentielle du 25 octobre 2015 qui a vu la réélection, dès le premier tour, du président sortant Alassane Ouattara. De bon augure avant les élections législatives de fin 2016.

    A lire également  Baisse des prix mondiaux des produits alimentaires en août (FAO)

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles