More

    Nouvel attelage : Ceux qui lorgnent le fauteuil de Macky seront-ils reconduits ?

    Les Sénégalais sont en attente de la nouvelle équipe gouvernementale qui sortira du chapeau du Chef de l’Etat Macky Sall après que ce dernier eut dissout  le gouvernement. Changement de cap ou introduction de nouvelles paradigmes dans la gestion de la chose politique. Dans tous les cas de figure, ce nouvel attelage aura la spécificité de lever un coin du voile sur les proches du Chef de l’Etat qui seraient riches et qui ambitionnent de briguer la magistrature suprême en 2024.

    En perspectives de 2024,le Chef de l’Etat Macky Sall continue de dérouler son agenda politique. Et le fait d’opter dissoudre le gouvernement est assez significatif de sa volonté de revoir sa copie sur le choix de ses hommes et  proches collaborateurs avec qui il gouverne le pays depuis plusieurs années.

    Mais le constat est que ces derniers temps, plusieurs personnalités de la majorité  auraient des ambitions légitimes de briguer la magistrature suprême à défaut de pouvoir succéder à leur mentor.

    A lire également  Alerte d'attentat terroriste: L'ambassadeur américain au Sénégal s'explique

    Certes, l’équation du 3e mandat grippe de telles ambitions et bouillent l’establishment apèriste. Mais si tant est que le Chef de l’Etat soupèse la situation et en tire les conclusions qui s’imposent, il est fort probable qu’il faille se défaire de ceux ont des ambitions débordantes.

    A lire également  Opérateurs mobiles virtuels (MVNO) : le processus d’attribution des licences à SIRIUS TELECOM, GFM et ORIGINES SA, a été transparent selon l'ARTP

    Et le coup de semonce à cette déconvenue procède du limogeage de la présidente du Conseil Economique Sociale et Environnemental (Cese),Aminata Touré. Cette Dame de fer a été prestement écartée alors que son homologue du haut Conseil des Collectivités Territoriales (Hcct) n’aurait pas été inquiétée.

    Ce qui signifie en clair que ce nouvel attelage gouvernement aura la particularité de renseigner les sénégalais sur la volonté ou pas du Chef de l’Etat de se séparer de ceux qui ont des ambitions débordantes au point d’oublier que le pouvoir se partage mais jamais le pouvoir de décision.

    Assane SEYE-Senegal7

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles