Offense au chef de l’État: l’activiste Idrissa Fall Cissé arrêté par la gendarmerie.

 Arrêté en début de soir ce lundi 12 août par des élément de la section de recherche de la gendarmerie nationale sise à Colobane, l’activiste Idrissa Fall Cissé a été finalement libéré tard dans la nuit.

La libération

Mais Les gendarmes ne le lâchent pas. Entendu à la Section de recherche puis libéré, tard dans la nuit du lundi au mardi, l’activiste est encore convoqué par les gendarmes ce mercredi 14 août, nous informe une source très proche du dossier

L’audition

Selon seneweb, visité par Senego, Cissé a répondu « sereinement » à toutes les questions qui lui ont été posées au cours de son face-à-face avec les gendarmes.  Ces derniers lui ont sorti une sélection de ses publications jugées « offensantes » à l’endroit du chef de l’État, Macky Sall.

Le brûlot

Nos confrères nous apprennent que l’audition a tourné au tour de son brûlot , « Les Sall-Au pouvoir » préfacé par le journaliste Adama Gaye. Idrissa Fall Cissé, qui a reconnu être l’auteur de ces écrits, n’a pas toutefois avoué avoir insulté le président de la République dans ses sorties sur les réseaux sociaux.

Commentaires

commentaires