More

    OMS et experts français : il n’existe aucune preuve que le nouveau coronavirus soit synthétique

    Le 16 avril, Luc Montagnier, virologue français, a affirmé lors d’une émission de télévision que l’ADN du VIH était présent dans le génome du nouveau coronavirus, et que le nouveau coronavirus serait le fruit d’une manipulation humaine en laboratoire. Ce virologue français a également mis en cause l’Institut de virologie de Wuhan.

    Cette déclaration a été unanimement réfutée par la communauté scientifique, plusieurs experts français s’inscrivant en faux contre la déclaration de Luc Montagnier. Ces chercheurs ont souligné que les virus évoluaient naturellement.

    Le professeur Etienne Simon-Lorière, du célèbre Institut Pasteur français, a rétorqué que le virus se formait au cours d’une évolution naturelle.

    « Cela ressemble beaucoup trop à quelque chose de naturel pour qu’il y ait un doute que ce soit quelque chose d’artificiel, estime en effet Etienne Simon-Lorière, chercheur à l’Institut Pasteur. Pour récréer un virus aussi grand, il faudrait des connaissances techniques que peu de labos dans le monde possèdent – sans doute moins d’une dizaine – et il paraît peu plausible que des scientifiques aient pu créer un virus qui interagisse aussi bien avec le récepteur ACE2 (par lequel il s’installe dans le corps humain), alors que ce mécanisme n’avait jamais été observé avant. »

    Simon Wain Hobson, chercheur de l’Institut Pasteur, a également déclaré dans l’interview : « Les arguments de Luc Montagnier sont principalement basés sur les résultats erronés du mathématicien Peres. A mon avis, c’est une erreur de bas niveau. »

    Monsef Benkirane, chercheur au Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et directeur de l’Institut de génétique humaine, a réfuté avec détermination la théorie de Montagnier selon laquelle le nouveau coronavirus aurait été conçu dans un laboratoire. Selon Benkirane, « Cette affirmation n’a aucun sens d’un point de vue biologique, elle est complètement fausse ».

    A lire également  États-Unis : leur statut spécial supprimé, plus de 200 000 Salvadoriens menacés d'expulsion

    Lucie Étienne, chercheuse au CNRS en virologie et biologie évolutive, rappelle à son tour les conclusions, et la méthodologie, de l’étude publiée dans la réputée revue Nature : « Le génome du nouveau coronavirus à l’origine du COVID-19 ne contient pas de séquence du VIH. »

    « Des chercheurs indépendants, de différents pays, ont pu publier ces analyses qui ont été également validées par d’autres chercheurs indépendants. Ainsi, les scénarios d’un coronavirus manipulé délibérément par l’homme ont été réfutés, de même pour ceux d’un coronavirus avec des séquences VIH insérées », ajoute-t-elle.

    Le gouvernement français a déclaré le 17 avril que rien ne prouve actuellement que le nouveau coronavirus est lié à l’Institut de virologie de Wuhan. Il existe un large consensus scientifique selon lequel le COVID-19 provient de chauves-souris.

    A lire également  Le procès de Blaise Compaoré renvoyé au 4 mai prochain

    Philippe Douste-Blazy, ancien ministre français de la Santé, a également déclaré : « Les chercheurs de l’Institut Pasteur estiment, en étant sûrs, que c’était impossible qu’il y ait une intervention humaine, néfaste, pour balancer ce virus. »

    Le porte-parole de l’OMS Fadéla Chaib a déclaré le 21 avril lors d’un point de presse que toutes les preuves disponibles suggèrent que le nouveau coronavirus est d’origine animale et non un virus conçu en laboratoire.

    Articles récents

    GESTION DU CORONAVIRUS : LE SÉNÉGAL ADOPTE UNE NOUVELLE STRATÉGIE

    Les services du ministère de la Santé et de l’action sociale ont, ce jeudi, fait le point du mois sur la gestion...

    FOOTBALL D’AILLEURS – LEROY SANÉ, PAPE GUÈYE ET GRIEZMANN… SUR LA PISTE

    City : Guardiola confirme le départ de Leroy Sané A la veille du choc de Premier League entre Manchester City...

    CINQ NOUVEAUX DÉCÈS ET UN CAS GRAVE DE PLUS

    Cinq nouveaux cas de décès liés à la Covid 19 ont été enregistrés hier, au Sénégal selon le Directeur de la Prévention...

    Annoncé mort sur les réseaux sociaux, Omar Pène donne de ses nouvelles

    Ça commence à devenir une habitude au Sénégal. A chaque fois, les internautes s’empressent d’annoncer le décès des célébrités. La dernière fois,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles