More

    Opération d’envergure à Molenbeek, Salah Abdeslam, un des auteurs du carnage de Paris, a été arrêté

    17h35 – C’est confirmé : Salah Abdeslam, traqué depuis les attentats de novembre, a été arrêté à Molenbeek. Reuters cite des sources policières.

    17h30 – Salah Abdeslam aurait été arrêté vivant, affirment les médias belges. Les sources policières françaises ne confirment pas encore.

    17h30 – Salah Abdeslam aurait été arrêté, affirme le site de L’Express, qui cite des sources policières belges.

    17h25 – Selon le quotidien belge La Dernière heure, c’est bien Salah Abdeslam qui a été blessé dans l’opération policière en cours. Il serait retranché dans une maison. Un autre suspect a été blessé et un troisième homme aurait été abattu.

    17h15 – Selon les médias belges, un homme a été blessé voire tué dans les coups de feu qui ont retenti à Molenbeek. Il pourrait s’agir de Salah Abdeslam, qui affirment que l’homme traqué pourrait être retranché dans l’immeuble. Le quartier est entièrement bouclé, les journalistes sont tenus à l’écart.

    17h – Une vaste opération policière a débuté peu avant 17h à Molenbeek, commune de l’agglomération bruxelloise d’où sont originaires les frères Abdeslam notamment.

    14h – C’est l’information de la mi-journée. Quatre mois après les attentats du 13 novembre, alors que Salah Abdeslam est toujours activement recherché et que beaucoup le croyaient en Syrie, la police a découvert trois de ses empreintes sur un verre qui se trouvait dans l’appartement perquisitionné ce mardi à Forest, dans l’agglomération bruxelloise.

    A lire également  Disparition de Khashoggi: Ryad s'en lave les mains.

    Selon nos informations, des traces ADN lui appartenant ont également été découvertes sur une assiette et le réfrigirateur était plein, ce qui laisserait penser que les trois hommes qui s’y trouvaient n’étaient pas seulement de passage mais s’étaient bien installés dans cet appartement.

    Toujours selon nos informations, il est donc très probable que Salah Abdeslam soit l’un des deux hommes ayant pris la fuite après la perquisition d’un appartement de cette commune ce mardi.

    Une perquisition qui tourne à la fusillade

    La perquisition de ce mardi avait donné lieu à d’intenses fusillades blessant une policière française et tuant un homme identifié comme Mohamed Belkaïd, un Algérien apparemment lié au groupe Etat islamique (EI). Selon la presse belge, cet homme utilisait une autre identité, celle de Samir Bouzid. C’est d’ailleurs à ce nom qu’un virement de 750 euros avait été fait à Hasna Aït-Boulahcen, la cousine d’Abdellamid Abbaoud, juste après les attentats. Samir Bouzid avait aussi été identifié comme ayant envoyé plusieurs SMS aux terroristes se trouvant à Paris le soir des attentats.

    M6info

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles