More

    Oumar Sarr :  » Karim Wade sera le candidat du Pds »

    Le coordonnateur du Parti démocratique sénégalais (Pds) a assisté, hier, en tant qu’invité, à la conférence de presse du mouvement AssKaw (Actions de solidarité et de soutien à Karim Wade). Oumar Sarr a appelé tous les mouvements karimistes à venir fusionner avec AssKaw. A l’en croire, il n’y aura pas de plan B à propos de la candidature du Pds à la prochaine élection présidentielle. Karim Wade restera le candidat de leur formation politique.

    Oumar Sarr a souligné que le « mouvement citoyen » AssKaw est en train de mener le même combat que le Pds à savoir la libération de Karim Wade et sa présentation à l’élection présidentielle. « Pour nous (au Pds), il s’agit d’un même combat. Il s’agit d’un combat citoyen pour des revendications citoyennes, pour défendre la justice, les libertés au niveau du Sénégal, concernant un Sénégalais (Karim Wade)… C’est le candidat du Parti démocratique sénégalais à la prochaine élection présidentielle. Qu’il pleuve ou qu’il neige, nous allons faire en sorte qu’il soit le candidat effectif du Parti démocratique sénégalais. Il n’y a pas d’autre alternative », indique le coordonnateur des libéraux qui souligne que le Pds, « principal parti politique au Sénégal, ne peut pas ne pas avoir de candidat ».

    A lire également  Modou Djiné, l’évadé de Rebeuss, arrêté à Touba

    Il a ainsi appelé à une convergence des mouvements karimistes qui va se regrouper autour de AssKaw. « Je demande vraiment à tous les mouvements de fusionner avec vous (AssKaw), de vous tendre la main et de saisir cette main là pour travailler ensemble, avec le Pds bien sûr ». La présidente Hélène Della Chaupin estime, après 24 mois de création (août 2013) et de lutte de Asskaw contre la Crei pour la libération de Karim Wade, que le message du mouvement est passé. Même si elle continue à croire que leur leader n’a pas été jugé, mais qu’une sentence a été prononcé à son encontre par les deux juridictions (Crei et Cour suprême) qui ne sont pas libres à ses yeux.

    A lire également  Vidéo: Abdoulaye Wilane malmené à la maison du parti socialiste...Regardez!

    De ce fait, Mme Della Chaupin pense que « Karim est un prisonnier politique séquestré ». AssKaw compte également « multiplier ses actions afin d’étendre ses tentacules partout au Sénégal pour libérer et élire Karim qui est et reste son unique candidat à la prochaine élection présidentielle », estime Gallo Tall, le chargé de communication du mouvement car, selon lui, « Karim est la pièce de rechange de ce Sénégal en panne ».

    Leral

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles