More

    Ousmane Sonko, inspecteur des Impôts et Domaine prend « à témoin l’opinion nationale sur la mal-gouvernance du régime de Macky Sall ».

    L’inspecteur principal des Impôts et Domaines, Ousmane Sonko, leader des Patriotes du Sénégal pour la transparence, l’éthique et la fraternité (Pastef), n’a pas mâché ses mots à l’endroit de certains ministres de la République qui font croire au public des informations sur le budget et la masse salariale du pays. Selon lui, ces informations que donnent les ministres Amadou Ba (Économie), Birima Mangara (Budget) et Viviane Bampassy (Fonction publique), ne sont pas fondées. « Toutes les informations que les ministres de l’Économie, du Budget et de la Fonction publique donnent sont fausses et tout ce qu’ils disent est faux », a-t-il déclaré.

    Selon lui, le Sénégal n’a jamais atteint 35 % de masse salariale. Et, la majeure partie de ceux qui ont été recrutés dans la fonction publique a été logée dans la catégorie matérielle et non dans la masse salariale. Et même si l’État a commencé à les intégrer dans la masse salariale, depuis 2013, le Sénégal est encore à 33,20 % du budget.

    A lire également  Foundiougne : le président lance la construction du grand pont à péage

    Par rapport au Produit intérieur brut (PIB), l’inspecteur principal des Impôts et domaines a confié que la masse salariale du Sénégal rapportée au PIB est de 3 %. Et concernant le ratio nombre de fonctionnaires sur population totale, il a fait savoir que le pays est à 0,87 %. Autrement dit 0,87 % agents de la fonction publique pour 40 Sénégalais. Ce ratio, pour lui, est le plus faible au monde.

    A lire également  Foundiougne : le président lance la construction du grand pont à péage

    Ousmane Sonko faisait face à la presse, ce jeudi 29 octobre, à Dakar, pour alerter et prendre à témoin l’opinion nationale sur la mal-gouvernance du régime de Macky Sall.

    Seneweb

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles