Ouvrage: Le cinéaste sénégalais Maguette Diop retrace la vie Serigne Abdoul Ahad Mbacké’

Le cinéaste sénégalais Maguette Diop vient de publier aux éditions Harmattan un ouvrage sur le 3e Khalife général des mourides intitulé ‘’’Maané, j’atteste Serigne Abdoul Ahad Mbacké’’ avec un sous-titre ‘’Comprendre le mouridisme’’, a appris l’APS auprès de l’auteur.

Dans cet ouvrage de 340 pages, l’auteur met en exergue les discours et sermons du Khalife et les principales valeurs du mouridisme : ‘’la vérité, la droiture, la justice, l’équité, l’amour du prochain, la quête du savoir et sa mise en pratique ainsi que le travail’’. Cheikh Abdoul Ahad Mbacké est né en 1914 à Diourbel. Il devient 3ème Khalife général des Mourides suite au décès, le 6 août 1968, de Serigne Fallou Mbacké. Il est rappelé à Dieu le 19 juin 1989.
 Dans la préface du livre, Abdou Lahad Mbacké Ibn Serigne Moustapha Bachir rappelle que ‘’Cheikh Abdou Ahad Mbacke, était un guide spirituel et un maître soufi qui a lui-même subi une éducation rigoureuse jusqu’à devenir un guide accompli dans l’art d’éduquer et de former des générations et des générations d’hommes’’. 
 L’ancien Khalife général des mourides, dit-il, ‘’était doté d’une qualité rare chez les chefs spirituels, sa capacité de pouvoir transmettre dans un discours ou sermon, avec pédagogie, simplicité et charisme des enseignements de très haut niveau que tout intellectuel du Monde pourrait apprécier. C’est à travers ces enseignements qu’il délivrait avec méthodologie, qu’il pouvait ainsi toucher le cœur et l’esprit du plus grand nombre de populations’’.
 Le livre de Maguette Diop ‘’vient véritablement à son heure’’. ‘’En effet, souligne-t-il, dans un Monde de crises des valeurs, de matérialisme et de course effrénée pour des intérêts dans ce bas-monde, nous avons, plus que jamais besoin de références, de modèles, d’éducateurs capables de s’adapter aux réalités de leur temps pour délivrer un message qui touche les cœurs et les esprits et rende les gens meilleurs sur tous les plans’’.

Commentaires

commentaires