Ouvrage: Le journaliste sénégalais Marcel Mendy raconte « l’affaire Habré »

Le journaliste sénégalais Marcel Mendy annonce la parution de son nouveau livre consacré à « l’affaire Habré », du nom de l’ancien président tchadien Hissein Habré dont il fut « témoin et acteur » du procès à Dakar, en qualité de coordonnateur de la cellule de communication auprès des Chambres africaines extraordinaires(CAR), de 2013 à 2017, selon l’APS

Intitulé « Affaire Habré, entre ombres ; silences et non-dits », l’ouvrage sera présenté au public au cours d’une cérémonie de lancement prévue le 1er décembre prochain à Saint-Louis, à la salle du Grand Conseil de l’AOF, sous le parrainage de Me Moustapha Mbaye, président du conseil départemental de la capitale nord du Sénégal.

La nouvelle publication de M. Mendy se veut un « livre-vérité sur une histoire triste parce que douloureuse, complexe parce que mêlant politique, justice et géostratégie ».

« Témoin et acteur », Marcel Mendy apporte dans son livre « sa modeste contribution à la connaissance de ce dossier en partant de son vécu empirique depuis son implication dans le processus », peut-on lire dans un communiqué transmis à l’APS.

M. Mendy, d’abord conseiller technique chargé de la Communication du ministère de la Justice en juillet 2005, a ensuite occupé les fonctions de coordonnateur de la cellule de communication auprès des Chambres africaines extraordinaires (CAR), de 2013 à 2017.

Ce tribunal spécial, basé à Dakar et créé en vertu d’un accord entre l’Union africaine (UA) et le Sénégal, où Hissène Habré s’était exilé après sa chute du pouvoir fin 1990, avait condamné à vie l’ancien orésident tchadien le 30 mai 2016, pour crimes contre l’humanité.

La Chambre d’appel du même tribunal avait confirmé ce verdict en avril 2017, avant de fixer à 82 milliards 290 millions F CFA, le montant global des dommages que Habré doit payer à ses victimes, soit 20 millions de francs CFA par personne.

« Pour mieux situer les mensurations de l’affaire Habré, Marcel Mendy nous replonge dans les contextes historiques et les enjeux géostratégiques qui ont présidé à sa genèse : la lutte contre le Terrorisme international incarné alors par le Guide libyen, Mohamar Kadhafi, sous la houlette de l’Américain Ronald Reagan, président des États-Unis d’Amérique », souligne le communiqué reçu de l’auteur.

Commentaires

commentaires