More

    Papy Djilobodji : « A Chelsea je n’avais pas de temps de jeu. Maintenant je m’éclate »

    Avant la rencontre contre Darmstadt ce samedi et déjà décisif pour le maintien de son club, Papy Djilobodji revient dans une interview accordée à la chaîne Bundesliga, sur ses débuts avec le Werder Brême.

     

    Bundesliga.com: Papy Djilobodji, vous voilà au Werder Breme depuis cinq semaines. Quelles ont été vos premières impressions sur le club?
    Papy Djilobodji: Je suis heureux ici dès mon arrivée. A Chelsea, je n’avais beaucoup de temps de jeu, mais je joue régulièrement maintenant et je m’éclate. Ça me fait du bien. Tous mes nouveaux coéquipiers étaient très accueillants. Nous ne sommes évidemment pas satisfaits de nos résultats en Bundesliga pour le moment, mais nous croyons fermement que nous pouvons éviter la relégation.Après seulement une séance d’entrainement, vous avez fait une grosse performance contre le FC Schalke 04 pour vos débuts avec Brême. Pourquoi était-il si facile pour vous de vous faire une place dans cette équipe?

    J’ai 27 ans maintenant, donc j’ai une certaine quantité d’expérience. Cela m’a aidé à m’intégrer rapidement dans l’équipe. Mais je dois dire que mes coéquipiers me l’ont très bien facilité aussi. Ce premier match était super; nous avons montré que nous avons du potentiel. Voilà pourquoi je suis optimiste quant à nos chances de survie.

    Que pensez-vous du football offensif que le Werder et d’autres équipes de Bundesliga ont tendance à jouer? Êtes-vous adapté à cela ?

    J’aime ce style de jeu. La Bundesliga est un championnat spectaculaire. Il n’a pas été difficile pour moi de m’y adapter, parce que mon propre style est bien adapté à la façon dont le football est pratiqué en Allemagne.

    A lire également  Tournoi ufoa : Les juniors éliminés malgrés leur victoire

    Que pensez-vous de l’atmosphère dans les stades de Bundesliga?

    J’aime beaucoup. L’ambiance est toujours super. Pour un joueur, il est si agréable de jouer dans ce championnat. Les fans de Brême sont énormes aussi. Ils sont constamment là pour nous encourager, même quand les choses ne vont pas si bien. Pour le bien des fans, nous devons faire tout notre possible pour nous assurer que nous restons dans la course.

     

    Papy Djilobodji : « A Chelsea je n’avais pas de temps de jeu. Maintenant je m’éclate »

     

    Comment évaluez-vous la qualité de l’équipe? 

    Avec Claudio Pizarro et notre capitaine Clemens Fritz, nous avons deux joueurs qui peuvent donner le ton. Nous pouvons toujours compter sur eux. Nous avons une bonne équipe dans l’ensemble, et si nous jouons aussi bien que possible dans les prochaines semaines, il n’y a aucun doute que nous allons rester en Bundesliga.

    Comment jugez-vous le prochain match à domicile contre Darmstadt? 

    Darmstadt est l’un de nos concurrents directs dans la bataille pour le maintien. Il est donc de toute évidence un six-pointeur. Mais il est important pour nous de ne pas mettre plus de pression sur nous-mêmes. Nous devons rester calmes et jouer patiemment. Mais oui, cela est évidemment un match très important à gagner. Pour ce faire, nous devons nous battre davantage, courir plus et gagner plus de  duels que l’adversaire. Si nous nous l’appliquons, je suis convaincu que nous allons obtenir les trois points.
    Bundesliga.com  

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles