More

    Pasteef serait un bien politique d’Amadou BA…

    Est-ce vrai ou pas ? Ce qui est clair est que le bruit court selon lequel si Sonko a pu secouer avec tant de force le cocotier du système pendant tout ce temps sans jamais avoir été inquiété, c’est parce que le parti qu’il a l’honneur de diriger appartiendrait à son ministère de tutelle, qui l’aurait crée et mis dans une position embusquée, sous forme d’investissement à moyen terme et en perspective des prochaines élections présidentielles, pour lesquelles de fins observateurs, adossés à des sources d’informations très fiables, ont fini de lui prêter une candidature contre son mentor. Avec qui il s’exerce à jouer encore le jeu d’un faux agneau. On est d’autant plus fondé à croire à une telle hypothèse que, d’après nos sources, il a fallu que la tête de l’APR tape du poing sur la table pour que le ministre BA daigne enfin essayer d’arrêter son terrible agent. Pire, le mis en quarantaine doit continuer à percevoir son salaire !
    De toute façon, s’il y a une seule évidence c’est que le sieur Sonko est parvenu à exister définitivement au plan politique grâce  à sa maîtrise des faiblesses de ses rivaux, faiblesses qui sont surtout liées au fait qu’ils ne prennent presque jamais le temps de fonder leurs argumentaires sur des preuves intangibles et inattaquables.

    amadou-ba-sonko

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles