More

    PDS: Modou Diagne Fada accepte son exclusion

    fadaC’est maintenant officiel. Modou Diagne Fada n’est plus membre du Parti démocratique sénégalais (PDS). Le chef des réformateurs a reconnu ce week-end son exclusion prononcée, il y a 6 mois, par ses désormais ex-camardes de parti.

    Le 16 octobre 2015, le Comité directeur du Parti démocratique sénégalais avait pris la décision d’exclure de sa formation politique Modou Diagne Fada. Une sanction qui faisait suite à son refus de renoncer à sa candidature à la tête du groupe parlementaire des ‘’Libéraux et démocrates’’, au profit de la députée Aïda Mbodj. Samedi dernier, le chef des réformateurs a officiellement pris acte de son exclusion du PDS. C’était à l’occasion d’une assemblée générale des étudiants réformateurs, organisée à son domicile. Le leader du mouvement ‘’Warwi’’ entend désormais faire cavalier seul, avec le soutien de ses camardes réformateurs dans la sphère politique.

    ‘’De guerre lasse, le cœur meurtri, le président Modou Diagne Fada accepte son exclusion du PDS. Il a décidé de mettre son avenir politique entre les mains du peuple sénégalais. Et il se décide résolument à engager, avec ses partisans et sympathisants au côté du peuple, la marche vers un Sénégal de progrès dans la sérénité et le patriotisme’’, confie son chargé de communication, Babacar Ndiaye. Le mouvement des réformateurs, annonce-t-il, compte bientôt définir les contours de l’avenir politique de l’ancien ministre de la Santé sous le régime d’Abdoulaye Wade. ‘’Maintenant, il n’est membre d’aucun parti. Il est devenu libre de tout engagement politique. Nous allons tenir, le 7 mai prochain, une assemblée extraordinaire pour décider ou non de la création d’un parti politique’’, fait savoir notre interlocuteur.

    A lire également  Audience: Macky reçoit les députés de BBY, aujourd'hui; et va confirmer Moustapha Niasse

    Le chargé de communication de poursuivre : ‘’Nous n’entendons pas reconduire les mêmes tares que nous avons notées au sein du PDS. Il n’existe pas de pilotage à vue ou de prise de décision individuelle au sein de la famille des réformateurs’’. A l’en croire, l’actuel président du groupe parlementaire des ‘’Libéraux et démocrates’’ n’envisage toutefois pas de quitter son poste à l’Assemblée nationale. Car, d’après lui, le règlement intérieur de cette institution parle de député qui démissionne de son parti en cours de législature. Par conséquent, Modou Diagne Fada ne tombe pas, à ses yeux, sous le coup des textes de l’Assemblée nationale car étant exclu. ‘’Il conserve son poste et son mandat de député. De même que la présidence du groupe parlementaire’’, assure Babacar Ndiaye.

    A lire également  Manko Taxawu Sénégal: "la 13ème législature fera pire que la 12ème législature"

    WWW.DAKAR7.COM

    Articles récents

    L’ÉTAT DU SÉNÉGAL ASSIGNÉ EN JUSTICE

    Le Sénégal encourt la condamnation aux Etats Unis. Selon l’Obs qui cite Inner City Press, un média spécialisé dans la couverture des...

    OFNAC : 20 RAPPORTS REMIS AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

    Invitée de l’émission Objection (Sud Fm), la présidente de l’Office national de lutte contre la corruption Seynabou Ndiaye Diakhaté a révélé que...

    URGENT : Décès de Idrissa Diallo maire de la commune de Dalifort.

    C'est une triste nouvelle qui vient de s'abattre sur la coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Ababacar Sall. En effet l'un de ses...

    LA NOMINATION DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    Monsieur Abdoulaye DIASSE, titulaire d’un DESS en Finance et d’un Master en Banque, est nommé Secrétaire général du Fonds de Garantie des...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020  Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles