Peine de mort: La Californie va suspendre son application

Le gouverneur de Californie, Gavin Newsom, va signer mercredi un moratoire sur la peine de mort dans le plus peuplé des États américains. Le « Golden State » héberge un quart de tous les condamnés à mort des États-Unis.

Vers une abolition de la peine de mort en Californie ? Le gouverneur de l’État, Gavin Newsom, doit faire un premier pas en ce sens mercredi 13 mars en annonçant un moratoire sur les exécutions qui bénéficiera aux 737 détenus dans le « couloir de la mort » de cet État, le plus grand contingent aux États-Unis.

« La peine de mort est incompatible avec nos valeurs fondatrices et atteint au plus profond l’idéal que représente le fait d’être Californien », doit déclarer Gavin Newsom, membre du parti démocrate, dans un discours dont des extraits ont été transmis à la presse.

« Tuer autrui de manière intentionnelle, c’est un tort. Et en tant que gouverneur, je n’autoriserai l’exécution d’aucun individu », ajoute cet adversaire de longue date de la peine de mort, qui dirige la Californie depuis janvier.

Commentaires

commentaires