More

    «Performances satisfaisantes» de l’Armp décernée à la Ville de Pikine en 2013 : Les recettes de Pape Sagna Mbaye

    Même si les manquements notés par l’Armp dans son rapport 2013 attirent plus l’attention, il n’en demeure pas moins que certaines autorités contractantes ont eu un comportement exemplaire. Et dans ce rapport 2013 de l’Armp, les très bons élèves, c’est-à-dire ceux qui ont obtenu «Performances satisfaisantes», sont : l’Agence de développement municipal (Adm), le Petit train bleu Sa, Petrosen, le Dage du ministère des Infrastructures, la Caisse des dépôts et de consignations, la mairie de Pikine etc. Pour en savoir davantage, le journal Enquête a interpellé Pape Sagna Mbaye, maire de la Ville de Pikine au moment de l’audit, pour lever un coin du voile sur les raisons de cette performance.

    «C’est d’abord une philosophie celle de juger les moyens dont on dispose, très dérisoire, par rapport au besoin très élastique de ses administrés. Une fois que cette philosophie est épousée, on est obligé d’être économe, utiliser à bon escient ces fonds insuffisants, faire des investissements en adéquation avec les attentes des populations. En un mot, avoir en conscience que si on ne peut augmenter ces moyens, on doit tout faire pour les préserver pour le bonheur des populations et des générations futures», relève d’emblée l’ancien maire de Pikine. Avant de revenir à la charge : «Un maire, élu dans sa localité, doit faire un don de soi à la collectivité et être quelqu’un qui impulse la sincérité, la loyauté, la rigueur, l’honnêteté intellectuelle et la probité morale tout au long de sa gestion».

    Toutefois, souligne Pape Sagna Mbaye, «la première difficulté à laquelle un maire élu est confronté, c’est qu’il n’ya aucune école de formation pour un maire. Donc, quelque soit son profil et ses pré-requis, il arrive en terrain inconnu où il est confronté à l’élasticité de la demande récurrente, la modicité des moyens dont il dispose et la rigueur du Code des marchés publics». Que faire alors ? A cette interrogation, notre interlocuteur répond : «En début de mandature déjà, j’avais lancé, après autorisation du Bureau et du Conseil municipal, une demande à manifestation d’intérêts pour trouver un auditeur spécialiste de la passation des marchés pour m’accompagner dans ma gestion. C’est le lieu de rendre un vibrant hommage et du fond du cœur, parce que j’apprécie à sa juste valeur, l’utilité du compagnonnage entre la Ville de Pikine et le ministre Youssou Sakho, Directeur du Cabinet Procurment».

    Non sans lister les mesures mises en place : «Et, pour arriver à ce résultat qui n’est pas le mien mais celui de tout une équipe, dont je ne rendrais hommage jamais assez, il a fallu prendre des mesures hardies, courageuses, incomprises parfois pour certains. A savoir : l’interdiction totale de faire recours à la Drp qui est la source de tous les problèmes dans les collectivités locales, l’interdiction de mettre en place quelques régies que ce soit ; l’interdiction de mettre en place toutes caisses d’avances ; mettre sur pied une Cellule de passation des marchés avec des personnes ayant le profil requis, avoir une comptable matière dont la rigueur ne souffre d’aucune équivoque, une direction financière qui maitrise l’ensemble des arcanes du budget, un Secrétaire général expérimenté dont la loyauté et la dévotion et le style de management et de coordination ne souffre d’aucun manquement».

    A lire également  Fsc: Le Groupe Kharafi encore éplingué

    «La première difficulté, c’est qu’il n’y a aucune école de formation pour un maire»

    Poursuivant son propos, Pape Sagna Mbaye ne manque pas de magnifier le soutien de ses collaborateurs : «Un maire n’est pas présent tout le temps, c’est le lieu de saluer mes adjoints au maire qui m’ont accompagné mais, je ne saurais passer sous silence, l’expérience, la loyauté et la disponibilité d’Abdou Ndoye, l’esprit avant-gardiste dans la prospective d’Alioune Badara Diouck, la rigueur dans la tenue des comptes d’Abdoulaye Timbo, l’actuel maire qui fut aussi mon adjoint, les conseils avérés de toute l’équipe d’adjoints restante qui ont tous été des collaborateurs merveilleux. Mention spéciale également aux Inspecteurs du Trésor Mes Dia et Diémé qui ont eu à nous accompagner comme Receveur-Payeur à la Ville de Pikine, représentant le Trésor public».

    A lire également  Dématérialisation: La douane sénégalaise veut rendre la vie simple aux usagers

    Des remerciements qui vont également à l’endroit du Secrétaire général, Djibril Diallo, Chef des Services centraux et Administrateur civil de son état, auprès de qui j’ai beaucoup appris et du Directeur de Cabinet, Alioune Badara Diagne, rappelé à Dieu en milieu de mandature. Concluant son propos, l’ancien maire de la Ville de Pikine prodigue quelques conseils à ses successeurs : «C’est un honneur pour une personne d’accéder à cette prestigieuse fonction, je leur conseille d’être à l’écoute de leurs administrés, d’avoir une ambition saine pour leur ville, avoir conscience que, pendant une période très précise, qu’on occupe une fonction pareille et de tout faire pour rentrer positivement dans l’histoire. Et, pour cela, il faudrait travailler avec ardeur, de toute sa force, sa volonté et son cœur afin de triompher sans pitié de son penchant à la paresse».

    Journal Enquête

    Articles récents

    PSG : Très bonne nouvelle pour Idrissa Gana Gueye

    Lors de la victoire du Paris Saint Germain (PSG) face à Nice 3-0, Idrissa Gana Gueye a été contraint de céder sa place à...

    LES NOMINATIONS DU CONSEIL DES MINISTRES DU 23 SEPTEMBRE 2020

    Monsieur Pierre FAYE, Conseiller des Affaires étrangères, matricule de solde n° 624.511/C, précédemment Ministre-Conseiller, Conseiller technique au Cabinet du Ministre des Affaires...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU 23 SEPTEMBRE 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU 23 SEPTEMBRE 2020 Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Macky SALL,...

    FORMES SÉVÈRES DU CORONAVIRUS : UN NOUVEAU MÉDICAMENT À L’ÉTUDE AU SÉNÉGAL

    Aucun remède n’a, jusque-là, été trouvé contre le virus de la Covid-19. Pour autant, les scientifiques du monde entier se tuent à...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles