Peste équine: l’État va interdire les loumas

Les ânes et chevaux se meurent dans le monde rural. Dépassé et surpris par l’ampleur des pertes de 4000 ânes et chevaux en deux semaines, le gouvernement veut interdire les loumas ou marchés hebdomadaires pour sauver les 430mille animaux restants dans le monde rural.. Car, ces rencontres hebdomadaires favorisent, selon les vétérinaires, la propagation de cette maladie.

Dakar7.com

Commentaires

commentaires