More

    Pétrole : Hausse du prix du baril qui passe à 30 000 Fcfa

    barilLes réserves américaines ont baissé. Ce qui du coût entraîne une hausse des prix du baril du pétrole. Dopé par l’annonce d’une nette baisse des réserves américaines, le prix du baril du pétrole est repassé pour la première fois depuis ce jeudi 26 mai au-dessus du seuil symbolique des 50 dollars (soit près de 30 000 Fcfa). Selon le site Jeuneafrique.com, le baril de Brent, référence européenne du brut, pour livraison en juillet, progressait de 27 cents à 50,01 dollars dans les échanges électroniques en Asie. Ce qui lui fait passer la barre des 50 dollars, pour la première fois en six mois. Ainsi, le cours du baril de light sweet crude (Wti) gagnait de 21 cents à 49,77 dollars. Il faut noter que les cours du brut, après avoir enfoncé en février en février des plus bas de 13 ans, sous 30 dollars le baril et plombés par une offre largement excédentaire que ne parvenaient plus à digérer des économies -notamment chinoise- en phase de ralentissement, avaient rebondi. Ainsi, le cours du baril de Brent qui est légèrement redescendu le matin de ce jeudi 26 mai, est en progression de +32,98% depuis le 1er janvier. Quant à celui du baril de Wti (49,65 dollars), il est en hausse de +42,96% depuis le début de cette année. Dans cette hausse, les observateurs ne gardent pas le même œil. Il y en a ceux qui l’attribuent à un véritable espoir de rééquilibrage du marché mondial et ceux qui n’y voient que l’effet temporaire des problèmes de production au Canada et au Nigeria, frappé par des sabotages. Du reste comme le soutient l’analyste d’IG Markets, Bernard Aw : « Le rebond remarquable de plus de 80% observé depuis février est peut-être exagéré, car les fondamentaux macroéconomiques n’ont pas changé d’autant ». Pour lui, cela « laisse penser que les prix sont portés par la spéculation dans un rebond qui n’est peut-être pas durable ». Ce mercredi 25 mai, les cours avaient terminé au plus haut de l’année après l’annonce d’une nette baisse des réserves américaines. Ce qui a conforté la bonne disposition des marchés dans l’espoir d’une résorption de la surabondance mondiale. Selon Jeuneafrique.com, cela fait deux semaines que les cours frôlaient sans la dépasser la barre des 50 dollars. Seule l’appréciation du dollar limitait la progression.

    A lire également  Protection de l’environnement : And Defar Sunu Gox débarque à Touba
    A lire également  Brèche de Saint Louis: 15 milliards F cfa seront mobilisés pour résoudre le problème

    DAKAR7.COM

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Articles récents

    L’ÉTAT DU SÉNÉGAL ASSIGNÉ EN JUSTICE

    Le Sénégal encourt la condamnation aux Etats Unis. Selon l’Obs qui cite Inner City Press, un média spécialisé dans la couverture des...

    OFNAC : 20 RAPPORTS REMIS AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

    Invitée de l’émission Objection (Sud Fm), la présidente de l’Office national de lutte contre la corruption Seynabou Ndiaye Diakhaté a révélé que...

    URGENT : Décès de Idrissa Diallo maire de la commune de Dalifort.

    C'est une triste nouvelle qui vient de s'abattre sur la coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Ababacar Sall. En effet l'un de ses...

    LA NOMINATION DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    Monsieur Abdoulaye DIASSE, titulaire d’un DESS en Finance et d’un Master en Banque, est nommé Secrétaire général du Fonds de Garantie des...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020  Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles