More

    Phosphatiers, cimentiers et miniers en guerre contre Necotrans/Tv

    necotransWWW.DAKAR7.COM A travers un communiqué, le Groupement des opérateurs miniers du Port de Dakar alerte sur la «catastrophe en vue dans le bras de fer les opposant à Necotrans/Tv. En effet, mentionne le texte, «après plusieurs mois de discussion entre Necotrans/Tv et les cimentiers et miniers au sujet de l’augmentation des tarifs de manutention des pondéreux au port de Dakar de 2 150 à 4 303 F Cfa la tonne hors taxe, c’est-à-dire 100% d’augmentation, Necotrans/Tv a décidé, à compter du 1er janvier 2016, d’appliquer unilatéralement cette augmentation au moment où avec la crise économique mondiale tout est à la baisse (pétrole, ciment, phosphates et…)».

    Mais, pour le Groupement des opérateurs miniers du Port de Dakar, «en joignant cette décision à une application immédiate, Necotrans/Tv (concessionnaire du môle 8) a décidé de bloquer tous les navires des cimentiers et phosphatiers». Conséquence : «Depuis le dimanche 3 janvier 2016 à 22h 30 mn, le navire des ciments du sahel M/V HARRIER, porteur de 39 780 tonnes de matières premières est interdit d’accès au Port de Dakar». Par cette mesure, Necotrans/Tv «empêche ainsi cette importante industrie de l’économie sénégalaise de continuer son exploitation normale et occasionnant 15 000 dollars de pertes par jour». De même, «il est à craindre que les armateurs augmentent leur prix dans le futur à cause des retards au Pad dus à Necotrans/Tv».

    Face à cette situation, «le groupe des opérateurs miniers du port de Dakar, conscient des conséquences désastreuses que cette décision a sur les industries, a décidé, à compter du lundi 18 janvier 2016, d’arrêter techniquement leurs usines pour éviter la situation d’un arrêt total de toutes leurs lignes de production entraînant aussi une pénurie dans la production de ciment et autres dérivés». Et, ils estiment que «cette sombre perspective, au regard de la gravité des conséquences, notamment sociales et économiques qui pourraient en découler, interpellent, plus que jamais, les autorités compétentes». Car, soulignent-ils, «aucune conscience ne peut rester insensible à la mise à mort à court terme des fleurons les plus significatifs de l’industrie nationale à cause précisément d’une grille tarifaire impériale, irrationnelle et ruineuse décrétée par Necotrans/Tv et susceptible d’entraîner la fermeture d’unités industrielles et de compromettre ainsi l’avenir de milliers de travailleurs prêts à être sacrifiés sur l’autel d’intérêt privés».

    A lire également  Prison de Thiès : Luc Nicolaï entame une grève de la faim et parle de Bougazelli

    Toutefois, «pour les industriels cimentiers et phosphatiers, signataires de ce communiqué, il ne s’agit point d’un défi lancé contre l’État mais d’un combat de survie contre l’unilatéralisme de Necotrans/Tv, d’un combat assumé avec responsabilité et détermination en vue de faire prévaloir l’équité et la justice». Car, «il est paradoxal de constater que, malgré la concession publique dont Necotrans/Tv est bénéficiaire, cette société se refuse d’intégrer la mission de service public qui est indissociable de ses actions et à la quelle, elle est assujettie. Il est temps que Necotrans/Tv revienne à la raison», concluent-ils.

    A lire également  Prison de Thiès : Luc Nicolaï entame une grève de la faim et parle de Bougazelli

    www.dakar7.com

    Articles récents

    PSG : Très bonne nouvelle pour Idrissa Gana Gueye

    Lors de la victoire du Paris Saint Germain (PSG) face à Nice 3-0, Idrissa Gana Gueye a été contraint de céder sa place à...

    LES NOMINATIONS DU CONSEIL DES MINISTRES DU 23 SEPTEMBRE 2020

    Monsieur Pierre FAYE, Conseiller des Affaires étrangères, matricule de solde n° 624.511/C, précédemment Ministre-Conseiller, Conseiller technique au Cabinet du Ministre des Affaires...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU 23 SEPTEMBRE 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU 23 SEPTEMBRE 2020 Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Macky SALL,...

    FORMES SÉVÈRES DU CORONAVIRUS : UN NOUVEAU MÉDICAMENT À L’ÉTUDE AU SÉNÉGAL

    Aucun remède n’a, jusque-là, été trouvé contre le virus de la Covid-19. Pour autant, les scientifiques du monde entier se tuent à...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles