More

    Placement sous mandat de dépôt d’Oumar Sarr : Stupéfaite, le Fpdr menace de hausser le ton…

    A travers un communiqué, «la conférence des leaders du Front patriotique pour la défense de la République (Fpdr), réunie ce lundi 21 décembre 2015 à Dakar, dit avoir appris avec stupeur l’emprisonnement du député Oumar Sarr, Secrétaire Général national adjoint du Pds en violation flagrante de l’article 61 de la constitution qui interdit qu’un député soit poursuivi, en cours de session, sans l’autorisation de l’Assemblée nationale». Et, pour Mamadou Diop Decroix & Cie, «cet acte, qui s’accompagne de la convocation à la DIC de trois journalistes du groupe D-Médias, constitue une nouvelle manifestation de la gouvernance fébrile, brutale et vindicative de Macky Sall qui, en trois ans, a ramené le Sénégal à l’âge de la pierre taillée sur le plan de la démocratie et des libertés».

    Mieux, «le Fpdr note pour s’en indigner le silence du Président de l’Assemblée nationale et des députés de la majorité sur cette violation grave des prérogatives de l’institution parlementaire qu’ils sont censés incarner». Mais, le Fpdr «précise que, si Macky Sall espère, avec ces arrestations, détourner l’attention des sSnégalais du scandale international que constitue les aveux de Lamine Diack, c’est peine perdue». Car, à leurs yeux, «malgré les dénégations des proches de Macky Sall, qui observent un silence curieux sur la question ainsi que la contre propagande médiatique orchestré par le pouvoir, les précisions et autres rectificatifs extorqués à certains journalistes, les faits sont têtus». En effet, souligne le Fpdr, «les aveux de Lamine Diack engagent la responsabilité des leaders de Benno Bokk Yaakar actuellement au pouvoir et de Macky Sall en premier lieu, quant à l’utilisation de l’argent sale pour financer leur accession au pouvoir».

    A lire également  Offre de cautionnement: Le camp de Khalifa Sall accuse le Parquet général

    Mais, pour le Fpdr, «tout le peuple sénégalais exige que la lumière soit apportée par les concernés devant la justice sénégalaise. A défaut, il reviendra aux citoyens détenteurs en dernier ressort de la légitimité populaire d’intervenir massivement pour obtenir l’identification et la sanction des coupables». Ainsi, «le Fpdr a décidé d’unir ses forces avec celles de tous les partis d’opposition et de toutes les forces démocratiques pour une mobilisation massive dès après le Gamou en vue d’obtenir : La vérité sur les aveux de Lamine Diack ; la libération des détenus politiques et le respect des libertés et la satisfaction des revendications légitimes des forces sociales en lutte».

    A lire également  Ouvrages non rendus: Mamadou Sy Tounkara traîné en justice par son ami

    www.dakar7.com

    Articles récents

    FORMES SÉVÈRES DU CORONAVIRUS : UN NOUVEAU MÉDICAMENT À L’ÉTUDE AU SÉNÉGAL

    Aucun remède n’a, jusque-là, été trouvé contre le virus de la Covid-19. Pour autant, les scientifiques du monde entier se tuent à...

    Urgent-Touba : Serigne Mountakha donne le Ndiguel pour la célébration du Grand magal…

    La décision a été confirmée par le Khalife général des Mourides, Serigne Mountakha Mbacké. Regardez...

    Limogeage de Me Moussa Diop: 3e mandat, l’arbre qui cache la forêt

    Me Moussa Diop a été limogé ce mercredi 02 septembre 2020 de la direction générale de Dakar Dem Dikk (DDD). Un limogeage...

    LE CÉLÈBRE GENTLE MARA CONDAMNÉ À 3 MOIS DE PRISON ET 4 MILLIONS FCFA

    Diab Seck alias Gentle Mara est envoyé à l’hôtel zéro étoile, loin des strass et des paillettes, pour un séjour de 3...

    SUSPECTÉE D’AVOIR TUÉE SA FILLE ENCEINTE DE 6 MOIS : AWA DIOUF ARRÊTÉE À SALY

    Rebondissement dans l’affaire de la fille qui a été retrouvée morte dans les toilettes de son domicile sis au village de Mbafaye,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles