More

    Placement sous mandat de dépôt d’Oumar Sarr : Stupéfaite, le Fpdr menace de hausser le ton…

    A travers un communiqué, «la conférence des leaders du Front patriotique pour la défense de la République (Fpdr), réunie ce lundi 21 décembre 2015 à Dakar, dit avoir appris avec stupeur l’emprisonnement du député Oumar Sarr, Secrétaire Général national adjoint du Pds en violation flagrante de l’article 61 de la constitution qui interdit qu’un député soit poursuivi, en cours de session, sans l’autorisation de l’Assemblée nationale». Et, pour Mamadou Diop Decroix & Cie, «cet acte, qui s’accompagne de la convocation à la DIC de trois journalistes du groupe D-Médias, constitue une nouvelle manifestation de la gouvernance fébrile, brutale et vindicative de Macky Sall qui, en trois ans, a ramené le Sénégal à l’âge de la pierre taillée sur le plan de la démocratie et des libertés».

    Mieux, «le Fpdr note pour s’en indigner le silence du Président de l’Assemblée nationale et des députés de la majorité sur cette violation grave des prérogatives de l’institution parlementaire qu’ils sont censés incarner». Mais, le Fpdr «précise que, si Macky Sall espère, avec ces arrestations, détourner l’attention des sSnégalais du scandale international que constitue les aveux de Lamine Diack, c’est peine perdue». Car, à leurs yeux, «malgré les dénégations des proches de Macky Sall, qui observent un silence curieux sur la question ainsi que la contre propagande médiatique orchestré par le pouvoir, les précisions et autres rectificatifs extorqués à certains journalistes, les faits sont têtus». En effet, souligne le Fpdr, «les aveux de Lamine Diack engagent la responsabilité des leaders de Benno Bokk Yaakar actuellement au pouvoir et de Macky Sall en premier lieu, quant à l’utilisation de l’argent sale pour financer leur accession au pouvoir».

    A lire également  Vidéo-Mame Goor Jazaaka avec Macky Sall, ce qu’il a révélé sur Khalifa et Karim Wade

    Mais, pour le Fpdr, «tout le peuple sénégalais exige que la lumière soit apportée par les concernés devant la justice sénégalaise. A défaut, il reviendra aux citoyens détenteurs en dernier ressort de la légitimité populaire d’intervenir massivement pour obtenir l’identification et la sanction des coupables». Ainsi, «le Fpdr a décidé d’unir ses forces avec celles de tous les partis d’opposition et de toutes les forces démocratiques pour une mobilisation massive dès après le Gamou en vue d’obtenir : La vérité sur les aveux de Lamine Diack ; la libération des détenus politiques et le respect des libertés et la satisfaction des revendications légitimes des forces sociales en lutte».

    A lire également  Rejet du recours de Karim Wade par la Cour suprême: Le PDS menace d'investir la rue

    www.dakar7.com

    Articles récents

    L’ÉTAT DU SÉNÉGAL ASSIGNÉ EN JUSTICE

    Le Sénégal encourt la condamnation aux Etats Unis. Selon l’Obs qui cite Inner City Press, un média spécialisé dans la couverture des...

    OFNAC : 20 RAPPORTS REMIS AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

    Invitée de l’émission Objection (Sud Fm), la présidente de l’Office national de lutte contre la corruption Seynabou Ndiaye Diakhaté a révélé que...

    URGENT : Décès de Idrissa Diallo maire de la commune de Dalifort.

    C'est une triste nouvelle qui vient de s'abattre sur la coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Ababacar Sall. En effet l'un de ses...

    LA NOMINATION DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    Monsieur Abdoulaye DIASSE, titulaire d’un DESS en Finance et d’un Master en Banque, est nommé Secrétaire général du Fonds de Garantie des...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020  Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles