More

    Polémique Salbé Ndom : Et si on se disait la vérité…

    Salbé Ndom

    Je me demande pourquoi est-ce que nous Sénégalais crachons autant de feu sur Selbe Ndome ? Quel crime a-t-elle commis ? Celui de voyance ou de mensonge ? Que celui d’entre nous qui n’a jamais consulté un voyant, un cartomancien, un marabout ou un féticheur lui jette la première pierre !

    Qui de nous n’a jamais menti ? Des mensonges de convenance, par lâcheté ou simplement par nécessité. Combien de fois nos dirigeants, hommes politiques ou religieux se sont dit et dédit. Publiquement. « Je ferai un mandat de 5 ans. Oups, finalement le fauteuil est confortable, allons-y pour 7 ». « Votez pour untel, Dieu m’a montré le chemin ». Et flop ! Que Selbe se taise, soit !

    Mais combien d’entre nous devraient se l’appliquer. Combien de fois avons-nous menti, triché pour obtenir un bien ou simplement se mettre à l’abri ? Jamais je ne quitterai ce parti, cet homme est mon Gorgui ! Et au lendemain de son départ du pouvoir, transhume, tête haute ! Car, voyez-vous on n’accompagne pas le mort jusqu’à la tombe. Combien de fois avons-nous fui ? Selbe au moins assume avec fierté. « Je me suis trompée, mais hier j’avais raison ». Et nous avions tous applaudi « Selbe ayyna ». Nos télévisions et nos radios se l’arrachaient. Hommes et femmes accouraient de partout pour des séances de « petaaw ». Sa baraque d’antan s’est transformée en un luxueux R+2 grâce à nos fonds, à nos billets déposés sur le « layyou » de Selbe.

    A lire également  Drame au stade Demba Diop : Le combat Modou Lô– Lac 2 annulé 

    Et qu’en est-il aujourd’hui de cette jeunesse désœuvrée qui insulte et agresse une femme de l’âge de leur mère ? Normal devrais-je dire lorsqu’au lieu de rester 9 mois en classe on y passe 2, bousculé entre les tiraillements des syndicats gourmands, aveuglés par leur intérêt et un gouvernement qui préfère visiblement engraisser une classe politique ou maraboutique afin de garder le pouvoir aussi longtemps que possible.

    A lire également  Journal Télévisé de la RTS1 du 02 Janvier 2017

    Mais nous Sénégalais sommes maitres dans l’art de donner des leçons de principes moraux voir de préceptes religieux. En parlant de cela, combien de donneurs de leçons sont passés par la case prison ces dernières années ? Du chroniqueur téméraire au prêcheur zélé au vieux chanteur sage, certes, mais trop enivré par la douceur des billets de banque. L’honnêteté, la droiture, la clarté, nous les prônons, oui ! Avec la langue ou plutôt avec la bouche. Cette langue pourtant censée prier le Seigneur, cette langue qui nous délivrera des tourments de la tombe si nous répondons VRAI.

    Nous Sénégalais aimons tellement l’hypocrisie que je me demande dans quelle antichambre des cieux Allah nous consultera. Beaucoup d’entre nous mérite le lynchage plus qu’elle.

    Allah ne nous a-t-il pas recouverts du voile de la « soutoura » ? Qui sommes-nous pour juger ?

    Nous mentons, fautons, insultons, calomnions ! Couvrons des voleurs nuitamment en leur affrétant des jets. Une hypocrisie bien opportuniste.

    Alors, de grâce !

     

    Auteur: Lala Ndiaye – Seneweb.com

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles