More

    Pour faire face au pouvoir, la Fncl, l’Ujtl et le Meel mettent sur pied la Plateforme des structures internes du Pds

    « Dans un souci de coordination et de cohérence des activités politiques face au contexte actuel, La FNCL, L’UJTL et le MEEL décident la mise en place de la Plateforme des structures internes du Pds. Pour une meilleure satisfaction des besoins du peuple sénégalais, cette plateforme des structures estime que la prise en charge effective des luttes démocratiques et du projet de société proposé par le candidat Karim Meissa Wade pour 2017 se pose avec acuité surtout après la séquestration inhumaine de leur Secrétaire Général National Adjoint, le frère Oumar Sarr, par ce régime liberticide et incapable de Macky Sall », lit-on dans un communiqué signé par les responsables des trois structures susmentionnées.
    De même, « la plateforme des structures internes du PDS demande à toutes les forces vives du Pds à se lever, dans l’unité et la solidarité, sur l’étendue du territoire nationale, afin de mener les batailles démocratiques qui s’imposent à l’heure actuelle et toutes les CLC (comité de liaison communal) et CLF (comité de liaison fédérale) de se réunir sous huitaine et de se mettre à la disposition de la plateforme ». Non sans exiger,  »en vertu des lois fondamentales du pays, des libertés et acquis démocratiques et du respect de la souveraineté du Peuple Sénégalais, les points suivants : L’ouverture d’une Information Judiciaire sur les affirmations, devant Juge, de Monsieur Lamine Diack, à propos de l’utilisation de l’argent sale du dopage et de la corruption dans l’espace démocratique du Sénégal par l’opposition sénégalaise de 2012, Benno Bokk Yaakar ». En effet, pour cette nouvelle structure,   »la confiscation de la souveraineté du peuple, à travers des fonds illicites et occultes, constitue un haut fait de trahison à la Nation Sénégalaise ». Pis, poursuivent-ils, « cette affaire démontre que le Sénégal est en danger face aux prédateurs avides de pouvoir et que le droit inaliénable du peuple sénégalais de choisir librement ses dirigeants a été gravement violé. La lumière doit être faite sur cette affaire ignoble car la volonté du Peuple est sacrée ».
    Egalement, ils exigent  »la libération immédiate et sans condition du  Secrétaire Général National Adjoint Oumar Sarr, vu son statut de député qui lui confère une immunité parlementaire en période de cession (article 61 de la constitution) ». Car, à leurs yeux,  »la levée de l’immunité parlementaire est limitée à l’objet et aux stipulations de la demande faite par les autorités judiciaires à laquelle s’est référée l’Assemblée. Elle n’est donc jamais générale et doit être renouvelée chaque fois qu’il y a de nouvelles poursuites contre un député ». Last but not least, ces libéraux exigent  »la libération immédiate et sans condition du candidat du Pds, Karim Meissa Wade, du Dr. Toussaint Manga, de Victor Sadio Diouf et de tous les autres détenus politiques ». Sans oublier  »le rétablissement immédiat et sans condition du Groupe parlementaire de l’opposition à l’Assemblée Nationale et le respect des libertés et règles démocratiques consacrées par la constitution du Sénégal ».
    www.dakar7.com

    A lire également  Mermoz-Sacré coeur: Pourquoi Barthélémy Dias n'a pas voté?

    Articles récents

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU 30 SEPTEMBRE 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU 30 SEPTEMBRE 2020 Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Macky SALL,...

    PSG : Très bonne nouvelle pour Idrissa Gana Gueye

    Lors de la victoire du Paris Saint Germain (PSG) face à Nice 3-0, Idrissa Gana Gueye a été contraint de céder sa place à...

    LES NOMINATIONS DU CONSEIL DES MINISTRES DU 23 SEPTEMBRE 2020

    Monsieur Pierre FAYE, Conseiller des Affaires étrangères, matricule de solde n° 624.511/C, précédemment Ministre-Conseiller, Conseiller technique au Cabinet du Ministre des Affaires...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU 23 SEPTEMBRE 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU 23 SEPTEMBRE 2020 Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles