Pr Malick Ndiaye ne digère toujours pas la reconduction de Gackou à la coalition Mankoo wattu Sénégaal

Professeur Malick Ndiaye ne décolère pas après la décision de la coalition Mankoo Wattu Sénégaal de proroger de trois mois le mandat de son coordonnateur, Malick Gakou , président du Grand parti.

«Le mandat de Malick Gakou est terminé. Au lieu de considérer que quelqu’un va prendre le relais, il y a des magouillesde politiciens, les mêmes qui ont décidé de lui accorder trois mois. C’est une illustration de l’identité entre le pouvoir et son wax waxeete», puis les opposants et leur wax waxeete. C’est une illustration du fait que nous avons une même classe politique», fulmine le président du comité d’initiative des intellectuels du Sénégal (Ciis), dans un entretien au journal Le PoPulaire.

«Nous ne devions pas faire ce que nous reprochions à Me Wade, ce que nous reprochions à Macky Sall», déconseille encore le Professeur à l’Ucad. «Au lieu de négocier sur un mois de plus ou deux mois, il aurait mieux valu supprimer la limitation du mandat du coordonnateur et laisser Malick Gakou continuer. Ça aurait été plus fin», pense-t-il.

Il reste convaincu qu’il faut changer la classe politique. Parce que, «Quand elle est au pouvoir, et quand elle est dans l’opposition, elle a la même culture, c’est à dire l’athéisme des valeurs». En d’autres termes, «les gens ne croient jamais en ce qu’ils disent et dans ce qu’ils font», constate Pr Malick Ndiaye

Comments are closed.