Pr Moussa Diaw, analyste politique : « Le dialogue politique risque de perdre son sens, si… »

Jusque là, les deux principales forces de l’opposition n’ont pas encore donné un avis favorable à l’appel au dialogue politique prévu le 21 novembre prochain. Pour Pr Moussa Diaw, analyste politique, si cette tendance est maintenue, elle risque de biaiser le dialogue si cher au pouvoir. « C’est vrai que certains partis politiques ont répondu, mais ce dialogue risque de perdre une bonne partie de son sens, si les deux grandes coalitions de l’opposition, à savoir Mankoo Wattu Senegaal et Taxawu Senegal, n’y participent pas », a-t-il dit dans le journal Vox Populi.

http://Dakar7.com

Commentaires

commentaires