Présidence de la Fifa : Pourquoi rien n’est encore joué pour Michel Platini

PlatiniMichel Platini n’a pas dit son dernier mot. Jeudi 12 novembre, la Fifa a admis cinq candidatures pour l’élection à la présidence de l’institution. Celle de l’ancien n°10 des Bleus est passée à la trappe. La commission a en effet annoncé que sa candidature ne serait étudiée qu’à la fin de sa suspension de 90 jours, fixée au 5 janvier. Tout n’est cependant pas perdu pour Michel Platini. L’élection du président de la Fifa est prévue pour le 26 février 2015. La Commission électorale ad-hoc aurait donc un mois et demi pour examiner la candidature de Michel Platini et «prendre sa décision» à ce moment-là, comme l’a annoncé son président, Domenico Scala.

Une course contre la montre

Pour Michel Platini, c’est donc désormais une course contre la montre qui s’engage. L’ancien footballeur commence à s’impatienter : il n’a d’ailleurs pas tardé à réagir face à la décision de la Fifa, pointant du doigt son «étonnante lenteur» à examiner son appel. Le 10 octobre, il avait en effet déposé un recours pour protester contre sa suspension mais la commission des recours de la Fifa n’a toujours pas rendu sa décision. «Cette surprenante lenteur est totalement contradictoire avec l’urgence invoquée par le comité d’éthique pour justifier la sanction provisoire qui lui a été infligée», a réagit Me Thibaud d’Alès, son avocat. La candidature de Michel Platini va donc avant tout dépendre de la concordance des calendriers. Si son recours est validé par la Commission des recours avant la fin de sa suspension, la Commission électorale devrait étudier plus rapidement sa candidature.

Rtl.fr

Comments are closed.