Présidentielle 2019: Le khalife général de Ndiassane sermone la classe politique

 Le khalife général de Ndiassane, Cheikh Bécaye Kounta a, par la voix de son porte-parole, Abdourahmane Kounta, appelé jeudi, les acteurs politiques à pacifier la quête du pouvoir, soulignant que c’est Dieu qui donne le pouvoir. ’’A Allah appartient le pouvoir. Il le donne à qui il veut et l’arrache à qui il veut, donc que ceux qui le convoitent le fassent de la meilleure manière’’, a-t-il dit, dans une déclaration résumée à l’APS par son porte-parole. Le guide religieux adresse ce message d’apaisement à l’ensemble de la classe politique en perspective de la présidentielle du 24 février. Le chef religieux qui dit considérer tout le peuple sénégalais comme sa propre famille, invite les acteurs politiques à pacifier leurs relations.

’’Quand on partage un même pays qu’on ne peut se diviser et auquel personne ne veut renoncer, il faut vivre en bonne intelligence’’, poursuit-il. Aussi, le guide religieux, souligne-t-il, l’importance de se garder de suivre sa passion qui peut conduire à tous les vices et crimes, comme le meurtre, le vol et la calomnie. Le Khalife de Ndiassane invite ’’tout le monde à ne pas chercher à arracher aux autres ce qu’ils ont entre leurs mains, à ne pas laisser libre cours à la parole, au risque de blesser autrui et de se garder de faire du mal’’. Il met en garde contre ’’l’usage abusif de la force contre plus faible que soi’’, mais aussi à ne pas s’enorgueillir et à se faire violence pour accepter la vérité.  Cheikh Bécaye Kounta, par la voix de son porte-parole, appelle tout le monde à suivre les commandements divins, à s’abstenir des interdits.

Commentaires

commentaires