More

    Présidentielle au Niger : l’opposition dénonce une mauvaise organisation du scrutin

    indexL’élection présidentielle et les élections législatives se sont déroulées dimanche au Niger après une campagne sous tension. Aucun incident majeur n’a été constaté par les instances mais l’opposition dénonce des problèmes d’organisation du scrutin.

    Les électeurs nigériens se sont déplacés aux urnes dimanche 21 février pour élire leur président et leurs députés. Si la Ceni (Commission Électorale Nationale Indépendante) « n’a constaté pour l’heure aucun incident majeur, explique Sarah Sakho, envoyée spéciale de France 24, l’opposition dénonce en revanche une mauvaise organisation du scrutin ainsi que certaines irrégularités ».

    A lire également  Navétanes à Diourbel: Amadou Kane et El hadji Ablaye Guèye condamnés à payer 20 millions Fcfa

    Certains bureaux de la capitale, en effet, « ont ouvert leurs portes avec deux de retard sur l’horaire officiel à cause d’une livraison tardive du matériel », explique la journaliste.

    Autres dysfonctionnements constatés : il manquait parfois des bulletins, de l’encre ou des présidents et assesseurs ou même la liste électorale, obligeant dans ce dernier cas les responsables à noter les noms sur la base des cartes d’électeur.

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles