More

    Primaires américaines: petite victoire de Clinton, triomphe pour Trump

    2016-02-20T234545Z_978638482_TB3EC2K1TZZ8E_RTRMADP_3_USA-ELECTION-CLINTON_0Tandis que Donald Trump conforte sa position de favori chez les républicains avec une nouvelle victoire en Caroline du Sud, Hillary Clinton remporte le caucus démocrate dans le Nevada avec 52,5% des suffrages. Une courte victoire qui la replace dans la course à l’investiture pour l’élection présidentielle du 8 novembre.

    Avec notre correspondant à Washington, Jean-Louis Pourtet

    Entre les candidats à la course à l’investiture démocrate, c’est Hillary Clinton qui avait le plus à perdre. Une défaite dans le Nevada aurait ajouté aux inquiétudes de ses partisans, qui après son écrasante défaite dans le New Hampshire avaient commencé à douter de sa viabilité.

    C’est à eux qu’en priorité, elle a adressé ses remerciements après sa victoire. « Vous savez, je suis si excitée et reconnaissante à l’égard de tous mes supporters. Certains ont pu avoir des doutes, mais nous n’avons jamais douté les uns des autres et cette victoire est la vôtre », a-t-elle déclaré.

    Hillary Clinton s’est maintenant remise en selle et peut envisager l’avenir avec plus d’optimisme. Elle est pratiquement assurée de gagner en Caroline du Sud, où les démocrates tiennent leur primaire samedi prochain. La forte proportion d’Afro-Américains dans cet Etat lui donne un sérieux avantage sur Bernie Sanders qui n’est pas très connu de cette minorité.

    Le sénateur du Vermont n’en est pas pour autant prêt à jeter l’éponge. Avec 47,5% des suffrages, la défaite de Bernie Sanders n’a rien d’humiliant et lui permet de rester dans la course : « Nous avons le vent dans le dos », a-t-il affirmé. Et il espère faire un bon score lors du « Super Tuesday » du 1er mars où plus dizaine d’Etats voteront.

    Donald Trump aux côtés de sa femme, après sa victoire en Caroline du Sud, le 20 février 2016.REUTERS/Jonathan Ernst

    Donald Trump confirme

    Chez les républicains, Donald Trump remporte sa deuxième victoire d’affilée après le New Hampshire dans la course à l’investiture en Caroline du Sud. Le milliardaire confirme ainsi sa stature de favori dans le camp conservateur.

    A lire également  Soutien onusien au G5 Sahel: Paris veut faire plier Washington

    Une victoire qui le rapproche de l’investiture si la tradition se poursuit : la Caroline du Sud, à une exception près en 2012, a toujours choisi le candidat qui est élu à la convention. Il avait donc toutes les raisons d’être triomphant, répétant son message populiste et sa promesse de rendre à l’Amérique sa grandeur, notamment en donnant aux militaires l’équipement dont ils ont besoin : « Nous allons renforcer notre armée. Nous allons acheter l’équipement qu’elle demande. Pas celui que lui disent d’acheter les sénateurs et les membres du Congrès à Washington », a lancé Donald Trump.

    Donald Trump a affiché sa confiance pour la prochaine primaire républicaine dans le Nevada, mardi, et pour le « Super Tuesday ».

    Marco Rubio veut y croire

    Avec 33% des suffrages, il devance ses deux principaux rivaux, Ted Cruz et Marco Rubio. Après 99% des voix comptées, ce dernier (22,5%) semblait avoir un léger avantage. Il pourrait donc devenir le candidat capable d’unifier le parti si Trump s’essouffle et que Ted Cruz est jugé trop radical. Il était en tout cas confiant : « Si c’est la volonté de Dieu que je gagne cette élection, alors l’histoire dira qu’en cette soirée en Caroline du Sud, nous avons fait le premier pas sur le chemin d’un nouveau siècle américain. Merci la Caroline du Sud. Que Dieu vous bénisse », a-t-il déclaré.

    A lire également  Les Tunisiens font éclater leur colère contre la vie chère

    Jeb Bush jette l’éponge

    Cette primaire en Caroline du Sud aurait en tout cas été fatale à Jeb Bush. Le frère de George W. et fils de George, deux anciens locataires de la Maison Blanche, enregistre une nouvelle mauvaise performance (8%). « Le peuple de l’Iowa, du New Hampshire et de Caroline du Sud s’est exprimé, et je respecte sa décision », a-t-il expliqué, visiblement ému, à Columbia, la capitale de Caroline du Sud.

    L’ex-gouverneur de Floride a donc décidé de se retirer de la course à l’investiture pour l’élection présidentielle du 8 novembre. L’establishment républicain perd donc ainsi son meilleur représentant.

    RFI

    Articles récents

    L’ÉTAT DU SÉNÉGAL ASSIGNÉ EN JUSTICE

    Le Sénégal encourt la condamnation aux Etats Unis. Selon l’Obs qui cite Inner City Press, un média spécialisé dans la couverture des...

    OFNAC : 20 RAPPORTS REMIS AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

    Invitée de l’émission Objection (Sud Fm), la présidente de l’Office national de lutte contre la corruption Seynabou Ndiaye Diakhaté a révélé que...

    URGENT : Décès de Idrissa Diallo maire de la commune de Dalifort.

    C'est une triste nouvelle qui vient de s'abattre sur la coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Ababacar Sall. En effet l'un de ses...

    LA NOMINATION DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    Monsieur Abdoulaye DIASSE, titulaire d’un DESS en Finance et d’un Master en Banque, est nommé Secrétaire général du Fonds de Garantie des...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020  Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles