More

    Prix Mo Ibrahim : Ellen Johnson Sirleaf, ancienne pdte du Liberia, récompensée

    Ayant fait preuve d’un leadership exceptionnel face à des défis sans précédent durant ses deux mandats à la tête du Libéria, selon le comité chargé de la remise du prix Mo Ibrahim, Ellen Johnson Sirleaf a réussi à pacifier le pays après plusieurs années de guerre civile.

    Souvent accusée par ses détracteurs de népotisme, nous informe BBC-Afrique, pour avoir nommé ses fils à des postes stratégiques, elle a pu ramener la paix au pays dès son élection en 2005. Elle est aussi pointée du doigt pour n’avoir pas pu lutter contre la corruption qui mine l’économie du pays depuis des décennies.

    Malgré tous ces manquements, le comité du Prix Mo Ibrahim reste conscient des limites de Mme Sirleaf et soutient qu’elle mérite amplement sa récompense. Ellen Johnson Sirleaf percevra 5 millions de dollars, une somme étalée sur dix ans, en plus d’une allocation annuelle à vie de 200.000 dollars. Devenue la première femme présidente en Afrique, elle avait remporté le Prix Nobel de la paix en 2011. Après 12 ans et 6 jours de pouvoir, Ellen Johnson Sirleaf cède le fauteuil présidentiel à l’ancien footballeur Georges Weah, fraîchement élu le mois dernier.

    A lire également  Centrafrique : remaniement ministériel

    Ce prix est l’œuvre de l’entrepreneur anglo-soudanais Mo Ibrahim qui l’avait lancé en 2007. Il récompense des personnalités, notamment des chefs d’État ayant fait preuve de leadership dans le continent africain où certains présidents s’accrochent encore au pouvoir et bloquent son développement socio-économique. Annuellement décerné, mais à six occasions, le prix n’a pas trouvé preneur.

    http://Dakar7.com

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles