Procès Habré : ses souteneurs décrient une «violation du droit d’asile»

e480af134d0c201a79e8b7418335802f3bea55cfLes souteneurs de Habré ne sont pas restés inerte lors du procès  de l’ancien président tchadien. Ils  ont entre autre dénoncé  la «Violation du droit d’asile», qu’ils qualifient de «mépris pour la téranga», de «non-respect des décisions de justice». Mais aussi déplorent-ils,  les «magouilles politiques à l’Ua pour faire passer le mandat», l’«enrôlement des magistrats», le «forcing à l’Assemblée nationale pour faire voter la rétroactivité des lois pénales», ainsi que la «fabrication de faux documents pour faire passer les textes portant création des Cae».

Commentaires

commentaires