Profanation de tombes: Deux corps déterrés dans le cimetière de Pikine

Deux tombes au cimetière de Pikine ont fait l’objet d’une profanation. La découverte a été faite hier dans la matinée. En effet, en ce lendemain de la fête de Achoura, nombreux sont les fidèles musulmans qui convergent vers  les cimetières pour se recueillir ou prier pour les disparus. C’est dans des ces circonstances que la profanation a été découverte. Il s’agit d’une tombe d’une octogénaire enterrée le 10 octobre dernier. Le corps resté intact a été traîné sur quelques mètres, tout le contraire d’une autre tombe celle d’une fillette qui n’a pas été exhumée. Le corps de la vieille dame a été de nouveau enterré par les sapeurs pompiers. Les hommes de Adramé Sarr du commissariat de Pikine étaient sur les lieux pour les besoins de l’enquête. Et, dans la mi-journée, le fossoyeur, un certain Niasse se trouvait dans les locaux de la police de Pikine pour être cuisiné.

Avec l’As

Comments are closed.