Profil: Me Augustin Senghor ou l’usure du pouvoir

L’élection d’un nouveau président de la Fédération sénégalaise de football (Fsf) est prévue samedi 12 août 2017. Trois candidats sont en lice. Il s’agit de Me Augustin Senghor, président sortant, Mbaye Diouf Dia, président de Mbour Petite Côte,  Louis Lamotte, président de l’ASSUR.  A cet effet, Dakar7 dresse, pour vous, le profil des prétendants au poste de président de l’instance dirigeante du foot sénégalais. Nous vous proposons, aujourd’hui, de mieux faire connaissance avec le candidat Me Augustin Senghor. 
Après huit années passées à la tête de la Fédération sénégalaise de football (Fsf), Me Augustin Senghor, le président de l’Us Gorée est candidat à sa propre succession pour la présidence de l’instance dirigeante du football sénégalais. Il espère poursuivre son aventure. Mais surtout, finir le travail déjà entamé.
Avocat de profession, Me Senghor a toujours été passionné du sport. Cela justifie, sans nul doute, sa longévité à la tête au club insulaire. Il a dirigé Coumba Castel, 1993 à 2002, année à laquelle il a été porté à la présidence de l’Us Gorée.
Sur sa mine, rien ne présage un homme belliqueux. Posé, verbe juste, Me Augustin Senghor est réputé être un homme sérieux, juste et calme. Pourtant, le parcours du maire de Gorée à la tête de la fédération sénégalaise de football depuis 2009, est parsemé de contentieux. Mais, en bon avocat, il a toujours su se défendre. Cela lui vaut des attaques ciblées, à tort ou à raison, mais lui, ne se débine pas. Ses convictions et ses principes, il les exprime en toute et intelligible voix. Il n’hésite pas à monter au front. Ce qu’il est en train faire depuis qu’il a annoncé sa candidature pour un 3e mandat. Le plus en vue parmi ses détracteurs est Elhadji Diouf. L’ancien international n’hésite pas à tirer sur Me Senghor à chaque fois que l’occasion se présente. Pour lui, toute l’équipe fédérale doit sauter et laisser la place à des nouveaux. D’autres qui veulent le départ du président de l’Us Gorée à la tête de la Fsf sont ses adversaires de samedi prochain. Mbaye Diouf Dia et Louis Lamotte pensent qu’Augustin Senghor a fait son temps. Il doit partir. Mais, l’avocat ne le voit pas ainsi. Pour l’édile de la commune de Gorée, sur le plan juridique, rien ne s’oppose à sa candidature. Et puisqu’il a un travail à terminer, sa candidature devient une obligation.
Âgé de 52 ans, l’adjoint de Khalifa Ababacar Sall, maire de la ville de Dakar, veut amener l’équipe nationale du Sénégal vers de grandes conquêtes. Tout le sens qu’il faudrait donner à sa candidature. Dans son programme dénommé « Horizon foot 2021 », l’ancien membre du Comité de normalisation envisage de faire « rayonner davantage le football sénégalais par les résultats sur l’Afrique et le monde ».

On verra!

http://Dakar7.com

Comments are closed.