PSG : Emery livre ses vérités sur la situation de Ben Arfa

Renvoyé en réserve, le milieu offensif du Paris Saint-Germain Hatem Ben Arfa a saisi la commission juridique de la LFP pour dénoncer un acharnement envers un joueur professionnel. Mais pour Unai Emery, la situation de l’international français est logique puisqu’il avait été prévenu avant le début de la saison.

«On est entré dans une mesure de discrimination notoire à l’égard d’un joueur de l’effectif professionnel. On demande que le club respecte ses obligations. Là, il y a une rétrogradation très nette des conditions de travail d’Hatem. La méthode utilisée a pour objectif de porter sur le mental de la personne.» Ce vendredi, l’avocat d’Hatem Ben Arfa, Jean-Jacques Bertrand, a vidé son sac dans les colonnes du quotidien L’Equipe concernant la situation de son client au Paris Saint-Germain. En saisissant la commission juridique de la LFP, le représentant du milieu offensif espère forcer le club de la capitale à le réintégrer sur la durée au sein du groupe professionnel.

Emery répond sur le cas Ben Arfa

Présent devant les médias ce vendredi avant le match de Ligue 1 samedi (17h) face à Bordeaux, l’entraîneur parisien Unai Emery a accepté d’évoquer la situation de Ben Arfa. Le technicien espagnol a ainsi justifié sa décision sportive de se passer des services du joueur de 30 ans lors des entraînements servant à la préparation des matchs.

«Tous les joueurs connaissent leur situation au début de la saison, lui aussi. Mardi, j’ai convoqué le groupe pour une mise au vert donc j’ai travaillé avec les joueurs qui venaient à la mise au vert. Là, c’est pareil. Hier, il s’est entraîné avec l’équipe et aujourd’hui vendredi on va s’entraîner avec les joueurs qui vont à la mise au vert ensuite. C’est pareil pour les autres joueurs de la réserve comme Callegari ou Descamps», a assuré Emery. Pour rappel, Ben Arfa a été poussé dehors par le PSG cet été, mais a refusé de partir sans le versement des salaires et primes de son contrat, qui court jusqu’en juin 2018.

Un feuilleton qui va encore durer…

Cette situation délicate pour les deux parties risque bien de durer encore plusieurs mois, au moins jusqu’en janvier. Signe que les relations entre Ben Arfa et le PSG se détériorent, le clan de l’ancien Lyonnais pense désormais à porter plainte pour harcèlement moral d’après le quotidien régional Le Parisien. Que ce soit pour le bien de Ben Arfa ou de Paris, il est temps que cette histoire se termine…

 

Que pensez-vous des propos d’Unai Emery ? Comprenez-vous la situation d’Hatem Ben Arfa ? N’hésitez pas à réagir et à débattre dans l’espace «Ajouter un commentaire» …

Maxifoot

Comments are closed.