More

    PSG-Shakhtar 2-0, résumé de match

    Le PSG a disposé du Shakhtar Donetsk pour son dernier match de phase de poules en Ligue des champions (2-0). Ibrahimovic a marqué et a signé un nouveau record.

    Ligue des champions

    PSG-Shakhtar : 2-0

    Buts : Lucas (57e), Ibrahimovic (86e)

    Il a fallu attendre la clôture de cette phase de poule de Ligue des Champions pour voir enfin un match ouvert, engagé et plaisant de bout en bout au Parc des Princes. Les hommes de Laurent Blanc ont donc profité de cette opposition sans pression face au Shakhtar pour offrir au public un semblant de suspense dans une rencontre. Pourtant le Paris Saint Germain s’est encore une fois présenté avec une équipe largement remaniée.

    Sans Di Maria, Thiago Silva, Thiago Motta et Cavani, le champion de France qui s’est présenté dans un 4-4-2 dans ce match a donc un peu perdu de ses repères face aux Ukrainiens. Malgré une bonne circulation de ballon et une légère domination, ils n’ont pas eu assez de maîtrise collective à l’approche des buts adverses. La défense a aussi montré des signes de fébrilité qui n’ont pas eu heureusement trop de conséquences.

    Une entame timide des Parisiens

    Le PSG a surtout été chahuté en première mi-temps quand les protégés de Mircea Lucescu ont montré une réelle volonté de faire la différence dans l’espoir de conforter leur place en Europa Ligue. Les deux latéraux Srna et Goncalves ont sans cesse percuté dans les couloirs pour offrir des bons centres dans la surface. Eduardo, l’ancien attaquant d’Arsenal a failli profiter de ses offrandes mais sa déviation dans la surface est passée à quelques centimètres du cadre des buts parisiens (5e).

    Les visiteurs ont par contre rarement réussi à déstabiliser le PSG à partir de l’axe si ce n’est sur un coup franc contré de Srna peu précis (32e). Le PSG de son côté malgré sa légère domination et sa capacité à se projeter vite vers l’attaque n’a été dangereux que sur une frappe de loin de Lucas (5e) puis sur un lob astucieux d’Ibrahimovic (8e) qui passait au dessus des buts de Shkahtar. Un maigre bilan pour une période, mais on sentait que les Parisiens en avaient encore sous le capot.

    Ce qui a été rapidement démontré en début de seconde période. Après une première tentative intéressante de Gregory Van der Wiel, qui a déclenché une belle frappe dans la surface (47e) mais qui ratait le cadre du peu, Lucas a endossé pour une fois le costume de héros en ouvrant le score. Le Brésilien battait le portier Kanibolotsky sur une belle frappe croisée après un bon travail de Matuidi et une passe d’Ibrahimovic (56e, 1-0). Cette action résumait parfaitement un meilleur état d’esprit des Parisiens en début de seconde période.

    A lire également  Guéri, Demba Ba réapparaît au stade lors d'un match de Fenerbache

    S’en suivit une grosse domination des Parisiens et un festival d’occasions manquées. Matuidi voyait d’abord sa frappe de loin captée par le portier ukrainien (59e), Lavezzi par la suite manquait de peu ses deux belles frappes (60e, 67e) puis Ibrahimovic manquait de lucidité à deux reprises (72e, 76e). La seconde est presque impardonnable pour un joueur de sa stature, un face à face manqué face au gardien alors que le cadre était bien ouvert.

    Ibrahimovic décisif dans les derniers instants

    Mais le suédois sait aussi se faire pardonner. Le meilleur buteur de l’histoire de PSG s’est d’abord chargé de repousser une grosse frappe de Rakitsky (79e) de la tête sur la ligne de but avant de réaliser un break et soulager les siens sur un ultime contre bien maîtrisé. Bénéficiant d’une belle remise de la tête de Lucas, il se présentait seul face à Kanibolotsky avant de marquer le second but sur un tir de l’intérieur du droit (84e). Deux actions qui ont préservé le dénouement de cette fin de rencontre et offert 3 autres points au PSG dans cette première phase.
    Avec 13 points en 6 matches, les franciliens ont exactement le même nombre de points au 1er tour que les deux saisons précédentes.

    A lire également  Kenya: Un jouer de foot tué par la foudre

    C’est déjà pas mal même si ça aurait pu être pire si Trapp n’avait pas sorti un excellent arrêt sur une frappe d’Ismaïly (73e). Le souci qui se pose c’est que le PSG devra affronter une équipe de haut calibre en huitième de finale avec le match retour extérieur. Pour le shakhtar c’est une défaite qui n’aura pas d’incidence sur le classement. La défaite de Malmo au Real leur offre le droit d’être renversé en Europa Ligue, une compétition qu’ils ont déjà gagné en 2009.

     

    goal.com

    Articles récents

    PSG : Très bonne nouvelle pour Idrissa Gana Gueye

    Lors de la victoire du Paris Saint Germain (PSG) face à Nice 3-0, Idrissa Gana Gueye a été contraint de céder sa place à...

    LES NOMINATIONS DU CONSEIL DES MINISTRES DU 23 SEPTEMBRE 2020

    Monsieur Pierre FAYE, Conseiller des Affaires étrangères, matricule de solde n° 624.511/C, précédemment Ministre-Conseiller, Conseiller technique au Cabinet du Ministre des Affaires...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU 23 SEPTEMBRE 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU 23 SEPTEMBRE 2020 Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Macky SALL,...

    FORMES SÉVÈRES DU CORONAVIRUS : UN NOUVEAU MÉDICAMENT À L’ÉTUDE AU SÉNÉGAL

    Aucun remède n’a, jusque-là, été trouvé contre le virus de la Covid-19. Pour autant, les scientifiques du monde entier se tuent à...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles