More

    Publication: Selly, 11 ans, sur les traces de son grand-père

    Selly Wane n’a que onze ans mais une assurance aussi désarmante que son sourire, qui trahit une dentition encore parsemée. Elle est jeune, elle porte déjà en elle la parole de la poésie : une parole qui depuis les temps anciens n’a cessé de dire le monde.

    Lors de sa cérémonie de lancement et de dédicace de son livre « Le monde à travers les yeux » qui s’est tenue dans les locaux d’Harmattan le 08 avril 2017, l’auteur raconte son monde d’enfance, son amour filial qui se traduit par la fascination de la nature ; l’écologie, les souvenirs du grand père Ciré Ly.  » Docteur qui avait un bon cœur, ne vivait que pour le coran : méditation sur la foi religieuse, réflexion sur la nature, l’environnement et sur presque tout.. »

    Aujourd’hui, sur le versant de l’âge, l’auteur de l’aventure ambiguë, Cheikh Hamidou Kane se trouve  également être l’arrière-grand-père de cette « jeune pousse », livre ses sentiments sur sa petite fille qui veut se faire une place dans le monde de la poésie. « C’est avec un grand bonheur que je salue la passion, l’art et le talent précoce de Selly. Elle renforce en moi une vieille conviction qui veut que la littérature en sa noble expression, reste une école magnifique partagée pour préparer l’enfant à grandir dans les valeurs d’une humanité partagée où elle apprendra, certes, à lier le bois au bois »

    A lire également  Sortie film: 'Wallay' ou le retour aux sources d'un ado franco-burkinabé

    Devant l’assistance, Selly  a remercié plus particulièrement sa famille présente à la cérémonie de dédicace. Cette  élève en classe de 6éme secondaire à l’école de Mamadou et Binta et qui fait  déja la fierté de sa classe,  raconte comment elle est devenue écrivaine. « J’ai commencé à écrire à partir de 6ans. Et sur mon recueil tant de sujets sont traités. C’est parce que tout m’inspire. Cependant, de par mon recueil de poème, je voudrais pousser les gens de mon âge et même d’autres à s’adonner à la  lecture», dit-elle avec un sourire aux lèvres et un balancement sans cesse de ses bras si petites.

     

    Fana Cissé (stagiaire)

    Dakar7.com

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles