More

    Quand le Port coule !

    cheikh-kanté-699x434WWW.DAKAR7.COM : Le Port autonome de Dakar (Pad), l’une des entreprises publiques les plus performantes, est-elle en train de suivre les traces des Industries chimiques du Sénégal (Ics) ou encore de la Société africaine de raffinage (Sar). Tout porte à le croire, selon des sources de Dakar7.com, car le Port navigue présentement dans des eaux troubles. Et, alertent des cadres du Pad, si des mesures hardies ne sont pas prises, le Pad va tout simplement couler. En cause, la gestion du Directeur général Cheikh Kanté qui n’a pas hésité, depuis son élection, a multiplié par 2.5 le personnel. Alors que les recettes ne suivent pas.

    Pis, la Responsabilité sociale de l’entreprise (Rse), arrêtée à près de 138 millions F Cfa sous l’ère Bara Sady, a connu une hausse vertigineuse en passant à plus de 1,5 milliard F Cfa. Une situation qui est à l’origine de la tension de trésorerie que connait le Pad qui, dernièrement, a eu de la peine pour mobiliser 200 millions de F Cfa pour le remorquage d’un navire qui s’était embourbé après que ses techniciens lui ont donné de fausses informations – le dragage du chenal ne s’est pas fait selon les règles – sur la profondeur.

    A lire également  Hausse du Ciment: coup dur pour les Sénégalais

    Outre l’aspect économique, la gestion des ressources humaines posent également problème. Selon toujours nos interlocuteurs, tous ceux gênent le Dg sont tout simplement mis au frigo. Et, ce n’est pas le Secrétaire général, Gallo Samb, un Inspecteur général d’Etat, qui nous démentira. Pour le mettre hors circuit, alors qu’il est la mémoire institutionnelle du Pad, Cheikh Kanté l’a tout simplement chassé de la Direction générale en l’affectant dans les anciennes locaux de la Sera. Quid du Directeur des ressources humaines Amadou Yaya Sarr ? Son cas intrigue plus d’un portuaire car le Drh, qui est parti à la retraite en 2012, est toujours en fonction.

    Face à cette situation chaotique, les syndicalistes et les cadres du Pad font le profil bas pour ne pas s’attirer les foudres du Dg et perdre les privilèges et autres avantages indus qui leur sont accordés. En agissant ainsi, ils sabordent leur outil de travail qui, du reste, est un bien public.

    www.dakar7.com

    Articles récents

    Mansour Faye : « Si l’Ofnac me convoque je n’irai pas repondre »

    Mansour Faye, était l’invité de grand jury de la Rfm, ce dimanche. A propos de la plainte déposée contre lui à l’Ofnac...

    Rififi aux GMD: La Direction appelle à la réconciliation, lundi

    Malgré les grèves répétées de certains travailleurs des Grands Moulins de Dakar depuis près de trois mois, la direction générale de l'entreprise...

    Magal à Ngabou : Sokhna Aïda rompt le silence

    Sokhna Aïda Diallo a réagi aux mesures annoncées par la police religieuse de Touba, Safinatoul Amane, dans le cadre de la célébration...

    Mali : La mère de Sidiki Diabaté arrêtée pour complicité d’avortement .

    C’est une étape de plus dans la tentaculaire affaire  de violence conjugale contre l'ex-compagne de Sidiki Diabaté.  
    A lire également  Tension financière: Amadou Bâ fait volte-face
    La mère...

    Voici Les Bouffons De La République…Les 6 Fous Au Pouvoir

    Les bouffons de la République. Ils sont au nombre de 6. Deux au Palais, deux dans le gouvernement et deux dans la...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles