Rapport d’Amnesty sur la Gambie : C’est le régime de terreur et de la restriction des libertés

jammehLa violation des droits humains est le jeu favori du régime du Président Yaya Jammeh depuis son accession au pouvoir en 1994. C’est ce qui ressort du rapport d’Amnesty international sur la Gambie à paraitre, ce jeudi, selon le journal L’As. L’organisation nationale de défense des droits humains a peint un tableau sombre de la situation des droits de l’homme. A les en croire, le régime de Yaya Jammeh est caractérisé par la terreur installée par l’Agence nationale de renseignement(NIA) et la restriction des libertés. Au total, 51 personnes sont en jugement, 36 personnes arrêtées, 110 journalistes forcés à l’exil. Autant de raisons qui font qu’Amnesty international préconise des sanctions exemplaires contre le régime de Jammeh.

DAKAR7.COM

Comments are closed.