More

    Audit de l’Armp : Quand le ministère de la Bonne gouvernance verse dans la mal-gouvernance

    LatifWWW.DAKAR7.COM Le dernier rapport d’audit de la gestion des marchés publics que vient de publier l’Autorité de régulation des marchés publics (Armp) est la preuve de la légerété dont font preuve nos autorités en ce qui concerne la politique de Bonne gouvernance. A dakar7.com, nous faisions état de pratiques peu orthodoxes au sein d’un ministère comme celui de l’Economie et des Finances dans l’attribution de certains marchés.
    Alors qu’on n’a pas encore fini d’épiloguer sur le fait de voir le ministère de l’Economie, des Finances et du Plan (Mefp) être éplingué par l’Armp, voilà que cette dernière décide de faire porter le bonnet d’âne à un autre ministère qui devait pourtant être la bonne référence en la matière. En effet, l’Armp ne semble pas partager la même vision de bonne gouvernance avec le minstère de la…Bonne gouvernance. Oui, le ministère de l’Intégration africaine, du Nepad, de la Promotion de la bonne gouvernance, dirigé au moment du passage du cabinet d’audit, mandaté par l’Armp, par Abdou Latif Coulibaly, ne figure pas parmi les bons exemples cités dans le rapport.
    Figurant parmi les services publics à être audités dans le goupe 3 du rapport, le ministère de la Bonne gouvernance fait partie des dix entités publiques à voir leurs marchés, passés durant l’exercice en cours, au peigne fin. Le constat fait par les auditeurs est plus qu’alarmant d’autant que le ministère de la Bonne gouvernance figure dans la catégorie des performances jugées non satisfaisantes dans le rapport en ce qui concerne l’attribution de marchés publics. Le ministère de la Bonne gouvernace se dispute la place dans le lot sombre du tableau des entités comme la Loterie nationale sénégalaise (Lonase), l’Office national de prévention des inondations (Onpi) et l’Unité de gestion des fonds contre les inondations. Triste performance pour un ministère chargé pourtant de promouvoir la bonne gouvernance ! Sauf que sous le magistère du Président Macky Sall, des slogans tels que la rupture, la gestion sobre et vertueuse, le Sénégal émergent, entre autres, ne sont que de la poudre jetée aux yeux des citoyens.
    www.dakar7.com

    A lire également  Burkina : Les forces loyalistes en route vers le Palais

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles