More

    RÉFÉRENDUM 2016 MENSONGES ET MANIPULATIONS : Le nihilisme, c’est le degré zéro de l’ambition réformatrice

    Sur la base de mensonges et de manipulations, la polémique ouverte par les nihilistes et maximalistes sur le second tour de l’élection présidentielle, la laïcité et le nombre de mandat présidentiel, est à la fois confondante de nullité et de déshonorante mauvaise foi.

    Il n’est pas envisagé la suppression du second tour de l’élection présidentielle, l’intangibilité de la laïcité et la possibilité de permettre à un Président de la République de briguer un troisième mandat. Les dispositions constitutionnelles relatives au second tour et à la laïcité  ne font l’objet d’aucune modification.

     

    Concernant le second tour, il n’est opéré aucun changement de l’article 33 de la Loi fondamentale notamment en ses alinéas 2, 3 et 4 qui encadrent le mode d’élection du Président de la République. Les dits alinéas disposent :

    « Nul n’est élu au premier tour s’il n’a obtenu la majorité absolue des suffrages exprimés.

    « Si aucun candidat n’a obtenu la majorité requise, il est procédé à un second tour de scrutin le troisième dimanche qui suit la décision du Conseil constitutionnel.

    « Sont admis à se présenter à ce second tour, les deux candidats arrivés en tête au premier tour. »

    A lire également  Accusé d'avoir enceinté une fille: Malick Gackou parle d' "information est erronée"

    Pour la laïcité, l’article 1 de toutes nos constitutions, notamment celle du 22 janvier 2001 dispose : «  la république du Sénégal est laïque, démocratique et sociale. » En outre, les alinéas 2 et 3 de l’article 24 de la Constitution de 2001 ne sont pas concernés par le référendum du 20 mars 2016. Pour rappel, ses alinéas  disposent  en effet:

    « Les institutions et les communautés religieuses ont le droit de se développer sans entrave.

    « Elles sont dégagées de la tutelle de l’État. Elles règlent et administrent leurs affaires d’une manière autonome. »

    Pour le nombre mandat présidentiel, le verrouillage de la limitation à deux est ainsi stipulé: «  nul ne peut exercer plus de deux mandats consécutifs. »

     

    En fait, les nihilistes veulent une nouvelle fois empêcher aux populations sénégalaises de réfléchir intelligemment et sereinement à la modernisation de notre régime politique, la consolidation de l’État de droit, la démocratie et au renforcement de la bonne gouvernance. Les nihilistes, c’est le degré zéro de l’ambition réformatrice.

    A lire également  ESCROQUERIE ET USURPATION DE FONCTIONS : 2 anciens agents de l’ordre condamnés

    Articles récents

    L’ÉTAT DU SÉNÉGAL ASSIGNÉ EN JUSTICE

    Le Sénégal encourt la condamnation aux Etats Unis. Selon l’Obs qui cite Inner City Press, un média spécialisé dans la couverture des...

    OFNAC : 20 RAPPORTS REMIS AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

    Invitée de l’émission Objection (Sud Fm), la présidente de l’Office national de lutte contre la corruption Seynabou Ndiaye Diakhaté a révélé que...

    URGENT : Décès de Idrissa Diallo maire de la commune de Dalifort.

    C'est une triste nouvelle qui vient de s'abattre sur la coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Ababacar Sall. En effet l'un de ses...

    LA NOMINATION DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    Monsieur Abdoulaye DIASSE, titulaire d’un DESS en Finance et d’un Master en Banque, est nommé Secrétaire général du Fonds de Garantie des...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020  Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles