More

    Remède contre le Covid-19 : Pourquoi la chloroquine et l’Artemisia sont contestés !

    L’espoir  jadis suscité par l’utilisation de l’hydroxychloroquine  et l’Artemisia s’amenuisent à mesure que le bras de fer entre l’hexagone, l’Afrique et Madagascar  se joue de plus bel dans le traitement du Coronavirus. Le continent noir ne saurait avoir le plus faible taux de morts du Covid-19 au point d’exaspérer le reste du monde et réussir par la même occasion à trouver le remède miracle à cette maladie pandémique. Dans cette affaire, on y décèle plusieurs  formes de guerres.. Il ya une guerre de thérapeutique, une guerre d’influence et une guerre des médias.

    L’hexagone semble  désavouer le Professeur Didier Raoul perçu par les scientifiques  comme un défenseur d’une Afrique qui enregistre toujours le plus faible nombre de morts du Covid-19 avec à la clé, un mode de contamination ultra lent.

    En effet depuis le début de la pandémie du Coronavirus, les lobbies pharmaceutiques du monde, les scientifiques assimilés et les politiques hexagonaux se débattent comme de beaux diables pour trouver le remède qui pourrait venir à bout de ce virus-tueur.

    A peine la course  à la découverte de thérapeutique est-elle lancée, le Professeur Didier Raoul s’est mis à dos de ces lobbies pharmaceutiques pour privilégier l’utilisation de l’hydroxychloroquine associée à l’azithromycine.

    Une combinaison qui a donné des résultats probants objet de contestation de la part de l’hexagone. En effet les derniers tests du Pr Didier Raoul ont connu une évolution favorable car 81% des patients ayant utilisé cette molécule combinée sont sortis de l’hôpital rapidement (au bout de 4,6 jours).

    13 patients étaient toujours en soins intensifs après 10 jours et un sujet est décédé. Chez 93% des sujets, la charge virale était indétectable au bout de huit jours,renseigne notre source.

    Le microbiologiste a livré cette conclusion : “Nous confirmons l’efficacité de l’hydroxychloroquine associée à l’azithromycine dans le traitement du Covid-19.

    “Encore une fois, cette étude a été très critiquée pour l’absence de groupes témoins. Ainsi, après la publication de l’étude de The Lancet qui a fait sortir Raoult de ses gonds, c’est au tour de l’Oms de faire part de ses réserves.

    A lire également  Roundup de Monsanto et cancer : un jury américain fait de nouveau le lien

    L’organisation mondiale de la santé a indiqué ce lundi avoir suspendu “temporairement”, par mesure de précaution, les essais cliniques avec l’hydroxychloroquine qu’elle mène avec ses partenaires dans plusieurs pays.

    S’agissant du Covid-Organics à base d’Artemisia aussi, c’est le même mode operandi utilisé par l’hexagone pour enlever à l’Afrique et Madagascar toute possibilité de trouver le remède qui ferait l’affaire du monde.

    C’est le 20 avril que le président Malgache Andry Rajoelina a officiellement lancé le Covid-Organics contre la  pandémie du coronavirus  qui sévit actuellement.

    Le “remède”, selon les mots du président, est produit à base d’Artemisia, une plante traditionnellement utilisée pour le traitement contre le paludisme en Afrique.

    L’IMRA (l’Institut malgache de recherches appliquées, ndlr) est une jonction entre médecine traditionnelle et les techniques modernes, scientifiques”, explique Charles Andrianjara son Directeur.

    Et c’est la brèche de cette jonction mise à profit par l’hexagone pour enlever tout caractère scientifique au Covid-Organics qui selon ses concepteurs est en train de faire ses preuves.

    A lire également  Deux grands noms du football africain testés positifs (photos)

    Mais   Pr Raoul et le Président André Rajoelina ne comptent pas se laisser marcher sur la tête car il s’agit d’un challenge à relever à l’échelle mondiale et la trouvaille ne saurait être l’apanage exclusif de l’hexagone. Loin s’en faut.

    Quand bien même, c’est une véritable armada  de guerre (d’influence, de thérapeutique et des médias) déployée par l’hexagone pour convaincre des insuffisances de l’hydroxychloroquine et du Covid-Organics.

    Ce qui démontre à suffisance que ces deux remèdes qui font leur preuve dérangent au point de subir les foudres de l’hexagone. Dans cette guerre de remède contre le Covid-19,les occidentaux se trouvent en très mauvaise posture. Ce qui explique  leur aversion vis-à-vis de l’hydroxychloroquine et l’Artemisia.

    Assane SEYE-Senegal7

    Articles récents

    FORMES SÉVÈRES DU CORONAVIRUS : UN NOUVEAU MÉDICAMENT À L’ÉTUDE AU SÉNÉGAL

    Aucun remède n’a, jusque-là, été trouvé contre le virus de la Covid-19. Pour autant, les scientifiques du monde entier se tuent à...

    Urgent-Touba : Serigne Mountakha donne le Ndiguel pour la célébration du Grand magal…

    La décision a été confirmée par le Khalife général des Mourides, Serigne Mountakha Mbacké. Regardez...

    Limogeage de Me Moussa Diop: 3e mandat, l’arbre qui cache la forêt

    Me Moussa Diop a été limogé ce mercredi 02 septembre 2020 de la direction générale de Dakar Dem Dikk (DDD). Un limogeage...

    LE CÉLÈBRE GENTLE MARA CONDAMNÉ À 3 MOIS DE PRISON ET 4 MILLIONS FCFA

    Diab Seck alias Gentle Mara est envoyé à l’hôtel zéro étoile, loin des strass et des paillettes, pour un séjour de 3...

    SUSPECTÉE D’AVOIR TUÉE SA FILLE ENCEINTE DE 6 MOIS : AWA DIOUF ARRÊTÉE À SALY

    Rebondissement dans l’affaire de la fille qui a été retrouvée morte dans les toilettes de son domicile sis au village de Mbafaye,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles