REMPLACEMENT DE OUSMANE NGOM: Le PDS menace, Aliou Sow  »prêt » pour le poste

assembléeLe poste de Ousmane Ngom toujours inoccupé, le débat continue de faire rage sur son remplacement entre libéraux et tenants du pouvoir.

Le PDS alerte…

L’installation de Aliou Sow, annoncée par l’Assemblée nationale, pour remplacer Me Ousmane Ngom, n’agrée guère Oumar Sarr et Cie. Ils estiment que le régime de Macky Sall a déclaré la guerre au Pds. Selon eux, il œuvre pour empêcher le jeu normal de la démocratie en tentant de récupérer le groupe parlementaire de l’opposition, en le sabordant de l’intérieur ». Me El Hadj Amadou Sall, porte-parole du jour, soutient : « On tente de museler l’opposition malgré les discours de circonstance sur la modernisation de notre démocratie. Le Pds ne saurait accepter les tentatives de manœuvres éhontées pour imposer quelqu’un qui a démissionné en lieu et place de Mamadou Lamine Keita qui doit remplacer Ousmane Ngom ». Et l’avocat de poursuivre : « Nous mettons en garde Macky Sall et Moustapha Niasse et les tiendrons responsables de tout ce qui pourrait advenir de leurs manœuvres hasardeuses de nature à troubler notre démocratie et la nécessité de vivre dans un climat apaisé ».

…Aliou Sow tient tête

Aliou Sow soutient qu’il va bel et bien accepter le poste laissé vacant par Ousmane Ngom, démissionnaire. Le leader du Mpd/Liguèye soutient qu’il ne va pas céder à la menace. “Ils (les gens du Pds) menacent de façon à peine voilée. J’ai appris qu’ils sont tentés de venir à la plénière de façon violente. Je vais pas me laisser faire. L’Assemblée nationale a décidé de m’installer officiellement. Je vais m’y installer pour représenter le peuple sénégalais”, soutient Aliou Sow sur les ondes de la Rfm.

WWW.DAKAR7.COM

Commentaires

commentaires