More

    Répartition Des Fonds Du FORCE Covid-19 : Une Mafia Organisée Au Ministère De La Culture

    Le ministère de la Culture et de la Communication est au centre des polémiques avec la répartition des fonds dédiés aux acteurs des secteurs dont il a la charge. La polémique enfle au sujet de la répartition de l’aide annuelle dédiée par l’Etat à la presse, qui cette année, a été doublée à cause de la crise liée à la covid-19. Et jusqu’ici, cette polémique n’est pas encore éteinte.

    Lorsqu’il s’est agi de répartir maintenant l’aide destinée au secteur de la culture durement éprouvé par cette crise, la polémique enfle toujours. Ces derniers temps, l’Observatoire de la musique et des arts (OMART) a fait des sorties très salées pour dénoncer la manière dont la Société du droit d’auteur et des droit voisins (SODAV) a décidé d’opérer avec l’enveloppe qui lui est remise par l’Etat pour secourir les acteurs culturels.

    En réalité, lorsqu’il s’agit de bizarreries, il y en a plein la vue au sein du ministère de la Culture et de la Communication à propos de la gestion et de la répartition des montants débloqués pour venir en aide aux différents acteurs des secteurs placés sous sa tutelle. Tout le monde a été ahuri après avoir pris connaissance d’un document faisant le compte rendu des montants débloqués par le comité de pilotage du FORCE covid-19.

    L’on ne manque pas de tomber à la renverse, après avoir pris connaissance que c’est un montant de 100 millions de FCFA dans le cadre de l’enveloppe toujours destinée à la culture qui est débloqué pour soutenir les communicateurs traditionnels, autrement dits, griots. Dans le même temps, il est inscrit que c’est un montant de 180 millions FCFA à répartir au monde du théâtre. 100 millions pour les communicateurs traditionnels, 180 millions pour tout le monde du théâtre et pire encore avec seulement 50 millions à tous les stylistes et modélistes du Sénégal. Dans quelle République se retrouvons-nous ?

    A lire également  Didier Raoult, l'infectiologue né à Dakar en 1952 qui veut vaincre le coronavirus par la chloroquine

    Il devient clair que la mise sur pied de fonds dans le cadre du FORCE covid-19 est devenue pour certains, l’occasion idéale d’enrichir des membres de la société. Verser 100 millions FCFA pour venir en aide aux El Hadj Mansour Mbaye, Abdoulaye Mbaye Pekh, Mbaye Garmi et autres au détriment des professionnels de la culture, relève de l’absurdité.

    culture
    Le ministère de la Culture alloue 100 millions aux griots et seulement 180 millions au théâtre et les groupes socioculturels sont exclus

    Tout le monde remarque que les groupes socioculturels sont laissés en rade dans la clef de répartition. Finalement, c’est une véritable mafia qui s’organise au ministère de la Culture et de la Communication où aucune mesure transparente n’est mise en œuvre permettant d’attester que les fonds dégagés parviennent aux mains des ayants-droit.

    A lire également  Plateforme musicale Musikbi: Akon face à la presse, aujourd'hui

    La rédaction de Xibaaru

    Articles récents

    Macky Sall Répond Au Journaliste Pape Djibril Fall

    Son Excellence Monsieur le Président Macky Sall a pris, le 17 avril 2020, le décret n°2020-965 portant création et fixant les règles...

    La Chine réfute les accusations de Pompeo sur la pandémie de COVID-19

    La Chine a réfuté jeudi les remarques du secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo qui a déclaré que la Chine n'avait pas dit...

    L’épidémie continue à s’accélérer et n’a pas encore atteint son pic, la lutte contre l’épidémie nécessite une unité globale

    Selon les statistiques de l'Université américaine Johns Hopkins du 8 juillet, le nombre de cas confirmés de COVID-19 aux États-Unis a franchi...

    Vidéo – Révélations chocs de Yakham Mbaye : Pourquoi Cissé Lô m’a insulté ?

    Révélations chocs de Yakham Mbaye : Pourquoi Cissé Lô m’a insulté ?

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles