More

    Résistance antimicrobienne : L’OMS réclame davantage d’efforts

    A quelques jours d’une réunion de haut niveau des Nations Unies sur la résistance antimicrobienne, un haut responsable de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a souligné la nécessité d’un engagement ferme de tous les secteurs à lutter contre ce problème qui menace le développement durable.


    «La résistance antimicrobienne menace vraiment de nous ramener en arrière, avec des infections tuant de nouveau un grand nombre de personnes», a déclaré le Sous-Directeur général de l’OMS et Représentant spécial pour la résistance antimicrobienne, Keiji Fukuda, lors d’une conférence de presse au siège de l’ONU à New York.
    Selon lui, le coût économique d’un tel scénario serait énorme et les pertes économiques cumulées dues aux décès et à la prise en charge des personnes souffrant de ces infections pourraient dépasser les 100.000 milliards de dollars d’ici 2050.
    Il a aussi noté que les approvisionnements alimentaires durables dépendent fortement des antibiotiques, qui sont utilisés pour traiter les animaux malades et pour prévenir la propagation des maladies. Or, avec l’augmentation de la population mondiale, la disponibilité de la nourriture pour nourrir tout le monde dépendra fortement de l’efficacité de ces antibiotiques.
    Selon le responsable de l’OMS, l’érosion des soins de santé et l’érosion de la capacité à nourrir les gens, accompagnées d’un coût économique énorme, pourraient nuire à la capacité des pays à poursuivre leur développement, en particulier un développement durable.
    Pathé TOURE

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles